Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Lima lève 2,5 millions de dollars pour lancer sa commercialisation

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up francilienne Lima va lancer la commercialisation, à la fin de l’année, de sa solution permettant d’unifier la mémoire de tous ses appareils électroniques. En entrant au capital, avec un apport de 2,5 millions de dollars, le fonds de capital-risque Partech Ventures lui permet de renforcer sa structure financière pour aborder cette nouvelle phase de son développement.

Lima lève 2,5 millions de dollars pour lancer sa commercialisation
Lima lève 2,5 millions de dollars pour lancer sa commercialisation © Lima
Lima en chiffres
Chiffre d’affaires : 1,2 million de dollars réunis en crowdfunding en 2013
Effectif : 16 personnes
Montant de la levée de fonds : 2,5 millions de dollars
Investisseur : Partech Ventures
Secteur : numérique

La jeune société française avait fait sensation en juillet 2013. Elle avait réussi à réunir 1,2 million de dollars auprès de 12 800 personnes sur Kickstarter, la plateforme de crowdfunding américaine, devenant l’un des rares projets à dépasser le million de dollar. Aujourd’hui, Lima lève 2,5 millions de dollars en fonds propres auprès de Partech Ventures, le fonds de capital-risque basé à Paris et San Francisco.

"Les fonds de Partech arrivent dans la continuité de Kickstarter, explique Séverin Marcombes, le PDG et co-fondateur de Lima. Ils vont nous permettre de renforcer l’équipe et de passer à la commercialisation pour l’automne 2014."

Le boîtier Lima permet de stocker les données informatiques en un seul endroit et de les partager automatiquement sur tous les appareils électroniques (ordinateur, smartphone, tablette, etc.). La solution développée par l’entreprise se compose d’une application logicielle qui permet d’unifier les OS des différents appareils (Windows, MacOS, iOS, Linux, Android), et d’un boîtier branché sur sa box internet.

Les premiers produits expédiés d’ici juillet

Les fonds réunis sur Kickstarter sous forme de don ont permis à Lima d’assurer le développement du logiciel. "Il est sur les bons rails, assure Séverin Marcombes. Le projet est extrêmement complexe, mais les briques s’assemblent progressivement." Une équipe de 16 personnes a été constituée, dont 8 sont chargées du développement.

En parallèle, l’industrialisation du boîtier électronique a été mise en œuvre avec un partenaire chinois basé à Shenzen. Après avoir mis au point la partie électronique, puis les moules pour la fabrication du boîtier en plastique, le produit de Lima va bientôt pouvoir sortir de l’usine. "Nous en sommes à la dernière étape, l’assemblage et le packaging", s’enthousiasme le co-fondateur de Lima. Les donateurs sur Kickstarter devraient recevoir les 17 000 boîtiers qu’ils ont commandés dès le mois de juillet prochain.

L’arrivée de Partech dans le capital de Lima vise désormais à accélérer la commercialisation de la solution de partage de données. L’équipe va ainsi s’étoffer, pour passer à une vingtaine de personnes à la fin 2014. "En 2015, notre objectif, c’est de développer la commercialisation au travers d’autres canaux de distribution que notre site", confie Séverin Marcombes. Il cible notamment les magasins de matériel électronique et les sites de e-commerce.

Avec une ambition mondiale. La jeune société française n’avait pas lancé son projet sur une plateforme de crowdfunding américaine au hasard. "Nous avons développé une innovation majeure et nous voulons tout faire pour nous positionner dès le début sur le marché mondial", conclut Séverin Marcombes. 

Arnaud Dumas

L’argument convaincant
Le marché existe, la jeune société en a fait la preuve en suscitant l’engouement sur Kickstarter. En un mois, à l’été 2013, 12 800 personnes ont déjà marqué leur intérêt pour le produit de Lima en commandant 17 000 boîtiers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale