Usine Digitale

Linkedin élargit ses adhésions aux 14-18 ans

Par -

Linkedin élargit ses adhésions aux 14-18 ans © Linkedin

Le réseau social professionnel Linkedin ouvre ses portes aux universités et aux plus de 14 ans. Objectif ? Accompagner les plus jeunes dans leurs études et carrières, et les recommander aux recruteurs.

Encore une transformation pour Linkedin, le réseau social des professionnels, qui ne cesse de muter depuis environ deux ans. Cette fois, il a décidé d’abaisser la limite d’âge d’inscription à son service de 18 à 14 ans, le 12 septembre prochain. Et ce, quelques jours après avoir lancé ses pages réservées aux universités. Ces dernières permettent à des établissements d’enseignement de s’inscrire en tant que tels et non comme entreprises. Pour le Californien, qui compte déjà plus de 225 millions de membres, il est difficile de se développer encore sans perdre son côté quelque peu élitiste (le réseau reste plutôt l’apanage de cadres supérieurs pour l’instant), comme le constate Caroline Pandraud, analyste chez faberNovel. Aussi cible-t-il désormais non seulement les anciens élèves, mais aussi les étudiants et lycéens âgés de plus de 14 ans. Un bon moyen pour le réseau californien de fidéliser de futurs professionnels à l’usage de ses services.

Conseiller d’orientation

Mais, comme l’imagine encore faberNovel, l’ambition est sans doute encore plus importante. Car, comme leurs aînés, ces nouveaux membres attendront des services liés à leur future carrière (la question de la concurrence avec un Facebook par exemple, ne se pose même pas). Fort de la richesse de son graphe relationnel uniquement basé sur des informations professionnelles, Linkedin pourrait proposer à ces nouveaux jeunes membres des pistes d’études, puis de carrière, en s’appuyant sur leurs desiderata et sur sa connaissance des parcours de l’ensemble de ses abonnés. Il pourrait ainsi conseiller une étudiante de 15 ans qui rêve d’être directrice de R&D dans les télécoms, non pas en lui indiquant le bon baccalauréat à passer et les grandes écoles de télécoms dans lesquelles s’inscrire, mais en s’inspirant des trajectoires de ceux qui occupent aujourd’hui ce type de poste. Quant aux recruteurs, ceux qui apportent près des deux tiers de son chiffre d’affaires à Linkedin, ils seraient ravis de pouvoir identifier au plus tôt les nouveaux talents qu’ils pourront embaucher...

Pour ce qui est de la sécurité en ligne de ses futurs adhérents mineurs, Linkedin n’a rien laissé au hasard. Leurs comptes ne seront pas accessibles depuis Google. Leur identité ne sera pas complètement visible sur le site et seuls leurs contacts de premier degré pourront échanger avec eux.

Emmanuelle Delsol

Partagez l’info :

Publicité

Une réaction

Young Worker

Le 27/08/2013 à 08h48

Et pourquoi pas dès 6 ans ! dans de nombreux pays les enfants travaillent à cet âge et il est important de leur montrer les opportunités de carrière.

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!

Les plus lus de la rubrique «Réseaux sociaux»

Les entreprises qui font l'actualité de «Réseaux sociaux»

Les autres actualités de la rubrique «Réseaux sociaux»