Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Livraison par drone : Amazon monte une équipe de R&D en France pour Prime Air

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Amazon a annoncé ce jeudi 18 mai 2017 l'ouverture d'un centre de développement Prime Air en France, à Clichy. Une douzaine d’ingénieurs logiciel participera à la création d’un système de gestion du trafic sécurisé par drone.

Livraison par drone : Amazon monte une équipe de R&D en France
Livraison par drone : Amazon monte une équipe de R&D en France pour Prime Air © Amazon

Livrer une commande réalisée sur Internet en 30 minutes seulement. C'est la promesse qu'a tenue Amazon en  décembre 2013, en présentant son projet Amazon Prime Air. Trois années plus tard, le service n'est toujours pas déployé. Alors coup de com' ou réelle intention ? Il semblerait que le géant du e-commerce entende réellement déployer cette solution sur le marché, malgré les nombreuses  contraintes techniques et, surtout, réglementaires. La firme de Jeff Bezos a annoncé, ce jeudi 18 mai 2017, un plan d’investissement majeur (sans préciser son montant exact) destiné à soutenir sa recherche et développement en France avec l’ouverture d'un nouveau centre de développement Prime Air, basé à Clichy.

Objectif d'Amazon : gérer le trafic par drone en tout sécurité

"Ce centre héberge une douzaine d’ingénieurs logiciel chargés de créer un logiciel de gestion du trafic dédié à Prime Air", explique Amazon dans un communiqué. "Le logiciel de gestion du trafic des drones viendra compléter le dispositif de contrôle du trafic aérien existant, et permettra d’intégrer des drones volant dans l’espace aérien au-delà du champ de vision de manière sécurisée. Il permettra d’effectuer des opérations de drones à basse altitude en toute sécurité en fournissant un accès à l’espace aérien et au geofencing ; d’identifier et de séparer le trafic aérien en temps réel ; de planifier des vols intégrant la gestion des imprévus et le contournement des fortes intempéries", détaille le même communiqué.

Une nouvelle fois, l'excellence académique française est citée pour justifier ce nouvel investissement, mais le nouveau centre de R&D francilien n'est pas la seule entité du géant du commerce en ligne à plancher sur le service Amazon Prime. La firme de Seattle a précédemment ouvert des centres similaires au Royaume-Uni, en Israël, en Autriche et aux Etats-Unis.


Outre la partie logicielle, Amazon chercherait également à améliorer la partie "matérielle" du système Prime Air, comme le montrait un dernier brevet portant sur l'utilisation d'un parachute, couplé à différents moyens techniques, pour livrer des colis sans qu'un drone n'ait besoin d'atterrir. La multiplication des efforts d'Amazon peuvent toutefois laisser dubitatif tant le marché de la livraison par drone représentera une part infime du marché global en 2020. En effet, selon les dernières estimations du cabinet Gartner, les drones de livraison ne représenteront, en 2020, qu'1% du marché total des drones commerciaux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

AVL

18/05/2017 14h47 - AVL

Vis à vis de la dernière phrase de l'article, la livraison par drone peut représenter une faible part de marché, si cela permet a Amazon de réduire ses coût de livraison de ne serais ce que de quelques poucents ils économiseront un paquet de millions. ( source : http://www.frenchweb.fr/numbers-combien-amazon-a-t-il-depense-en-frais-de-livraison-en-2016/280229 ) Du coups, même si ils devaient être les seuls bénéficiaire de cette technologie, cela les intéresse probablement quand même. Enfin les prévisions faites par Gartner se base sur l'écosystème technologique actuel ou aucune technologie n'est suffisamment mature pour vraiment permettre la mise en place d'un système de livraison par drone à grande échelle. Comment évoluerais ces même prévision si demain Amazon se met à vendre une solution de livraison par drone clef en mains ? Il y a pour moi confusion entre cause et conséquence.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale