Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Louise, l’appli nantaise de "social music" qui voulait grandir

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans un monde où l’écoute de musique est de plus en plus individualiste, l’application Louise permet de mettre en relation les mélomanes en fonction de leur sensibilité musicale et de leur proximité géographique. Pour mieux servir ses 574 000 utilisateurs et commencer à monétiser l’appli, son éditeur, la start-up nantaise Bien Evidemment, lance une version 2 et cherche 1 million d’euros.

Louise, l’appli nantaise de social music qui voulait grandir
L’application connecte ses utilisateurs en fonction de leurs goûts musicaux, qu’ils soient ou non dans un même périmètre géographique.

Réunir ceux qui partagent les mêmes goûts musicaux qu’ils soient ou non dans un même périmètre géographique, telle est la volonté de Louise, l’application mobile créée par la start-up nantaise Bien Evidemment. Louise se connecte aux lecteurs de musique comme Deezer ou Spotify. Différentes fonctions permettent d’avoir accès aux playlists d’autres utilisateurs, à une écoute musicale partagée en temps réel et d’être notifié quand quelqu’un écoute le même morceau que soi dans un périmètre géographique proche.

 

L’application mobile a été lancée le 12 décembre 2014. Un million de téléchargements plus tard, Gwenhael Louise, son fondateur veut accélérer sa diffusion à l’international. Il cherche à lever 1 million d’euros d’ici à la fin de l’année 2015. "Nous avons aujourd’hui 574 000 utilisateurs actifs, dont 70 % en Europe. Nous visons les dix pays qui utilisent le plus le streaming de musique. Nous allons y mettre en place des campagnes de publicité", explique Gwenhael Louise.

 

Une V2 pour monétiser l'application

Suite à son lancement, l’application a bénéficié de fortes retombées médiatiques. "Techniquement, nous ne l’avions pas dimensionné pour autant d’utilisateurs. Certains problèmes existent encore et seront corrigés dans la version 2 qui sortira à l’automne", révèle Gwenhael Louise. Via cette nouvelle version, la société Bien Evidemment monétisera son application.

De nouvelles fonctions autour de la musique et des interactivités sociales seront proposées en option aux utilisateurs. La start-up regroupe aujourd’hui une équipe de cinq freelances. Cet effectif est amené à doubler.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale