Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Marathon de Paris : des coureurs connectés de la tête aux pieds

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le 24 mars dernier, deux membres de la rédaction lançaient un défi aux constructeurs d'objets connectés : les transformer en marathoniens les plus connectés du monde, à l’occasion du Marathon de Paris qu'ils courront ce dimanche 12 avril. De nombreuses start-up et entreprises ont répondu à l’appel. Présentation en 16 photos de tout ce qui mesurera leur course et leur état de forme dans les moindres détails.

Une quinzaine d'entreprises ont répondu à notre appel pour créer les marathoniens les plus connectés du monde. Découvrez tout ce qu'elles nous ont envoyé pour...

...nous suivre à la trace

La course en temps réel

Le français Dotvision, basé en Seine-et-Marne, a développé un système de tracking GPS doté d'une interface de communication vers le cloud. Sans l'intermédiaire d'un smartphone, il envoie les informations en direct via GSM, GPRS ou 3G vers une plateforme en ligne (qui tourne sur le cloud Azure de Microsoft). Notre course sera ainsi visualisable tout au long du marathon.

...ne rien louper

Des lunettes-caméra en première mondiale

En exclusivité, le constructeur français Archos a mis à disposition de nos deux coureurs un prototype de ses lunettes-caméra, capables de filmer et de prendre des photos. Doté d’une mini carte SD, l’appareil peut enregistrer en 720p des vidéos grâce à un objectif à 1 MegaPixel fixé entre les deux verres. Le constructeur français annonce une autonomie de 140 minutes en vidéo grâce à une batterie 400 mA Li-ion polymères chargeable en USB... il va falloir courir très vite pour filmer les 42,195 kilomètres !

...tout mesurer

Le cardio au poignet

L’expert du GPS TomTom est aussi un incontournable des montres connectées pour le sport. Ses montres Runner Multi-sport Cardio disposent d'un cardio fréquencemètre intégré. Elles permettent de définir ses zones de fréquence cardiaque optimale, de consulter en temps réel ses statistiques puis de les analyser sur les plate-forme en ligne ou l'appli MySports.

Le suivi low-cost

Geonaute, la division électronique du géant sportif français Decathlon, a mis au point la montre GPS ONmove 200. Accompagnée de l'application mobile myGeonaute Connect, elle remonte par bluetooth les indicateurs classiques (distance, vitesses moyenne et instantanée, allures instantanée et moyenne). Son plus : elle coûte moins de 90 euros.

La montre encourageante

La M400 du finlandais Polar, pousse l'utilisateur à "se bouger" en cas d'inactivité prolongée et présente une jauge qui se remplit au fur et à mesure que celui qui la porte se rapproche d'un objectif préalablement fixé. Elle présente les indicateurs classique (allure, durée, altitude etc...) et la fréquence cardiaque et les zones correspondantes (intensité légère, modérée ou forte) avec la ceinture cardiaque.

Le tactile en plus

La Forerunner 620 de Garmin mémorise elle aussi toutes les statistiques classiques de la course mais pousse l'analyse encore plus loin avec l'oscillation verticale du coureur et son temps de contact avec le sol à chaque pas. Son accéléromètre assure l'enregistrement des données dans le cas où la connection du GPS avec les satellites disparaît. Son écran tactile présente aussi un plus. 

Combien de pas ?

Habitué des prix décernés par le CES de Las Vegas, le français Withings a présenté cette année une version moins chère de sa montre Activité : l'Activité Pop. Elle mesure le nombre de pas effectués et en déduit les calories consommées en fonction du profil de l'utilisateur.

Plus compact, le Pulse O2, propose les mêmes services et peut se porter à l'aide d'un clip à la ceinture. En revanche il doit être rechargé régulièrement en le branchant sur le port USB d'un ordinateur à l'aide d'un câble quand l'Activité Pop fonctionne avec une pile bouton standard lui procurant une autonomie de plus de 8 mois selon Withings.

Sans-fil

L'Activity Tracker du français Archos remplit les même fonctions. Chose intéressante : le tracker (la partie noire ci-dessous) se détache du bracelet et se branche directement comme une clef USB sur un ordinateur pour le recharger.

Au soleil

Derrière son apparence de bijou, le bracelet June de Netatmo permet de mesurer l'exposition au soleil de celui qui le porte. Il communique avec un smartphone dont l’application peut délivrer des conseils en temps réel sur les gestes à adopter pour mieux se protéger.

Semelles high-tech

Imprimées en 3D et sur mesure, les semelles morphologiques de la start-up française Rcup promettent un confort renforcé mais aussi de meilleures performances et la prévention des blessures. Encore à l'état de prototype, elles sont dotées pour l'occasion d'un capteur Nike+ qui, relié à l'appli Nike+ Running, rapportera le nombre de pas effectués.

...se divertir

Le T-shirt chantant

Développé avec la boutique française d’objets connectés Lick, le t-shirt de la marque américaine HoodieBuddie intègre des écouteurs et un kit mains libres. Il suffit de brancher son smartphone ou lecteur MP3 sur la prise Jack située dans la poche droite pour que le son arrive aux oreilles.

...avant, ou après

Une question de poids

Dotée d’un design soigné, le Smart Body Analyzer mesure le poids, la masse grasse, l'IMC (indice de masse corporelle), le rythme cardiaque et la qualité de l'air environnant. La balance connectée signée Withings reconnaît l’utilisateur qui se place dessus et se connecte à son smartphone ou au wifi automatiquement.

Assez de muscle ?

Pépite made in France, MyBiody Balance ne mesure par le poids mais permet de le décomposer selon sa masse graisseuse, musculaire, osseuse et son taux d’hydratation. A l'aide d'une mesure au niveau du pied et de la main, l’outil détaille l’équilibre corporel et transmet les données à une plateforme connectée, qui note et délivre des conseils.

Stimulation et massage

Le spécialiste de l’électrostimulation américain a lancé Compex Fit 5.0, proposant un programme personnalisé selon son objectif (récupérer après une course, mincir, sculpter les fessiers, renforcer les abdos...). Il s’agit du premier électrostimulateur fitness sans fil ce qui simplifie son usage et le rend utilisable en statique mais aussi en dynamique.

...RÉSUMER

Le carnet de santé digital

Avec ses modules thématiques, la plateforme web et mobile Umanlife permet de suivre son hygiène de vie (nutrition, activité physique, sommeil..). Elle collecte en un seul lieu les données remplies par l’utilisateur et celles issues des objets connectés et applications mobile santé et bien-être du marché (Garmin, iHealth, Fitbit...), et délivre ensuite des conseils personnalisés.

Gaëlle Fleitour et Charles Foucault

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale