Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Marketing et Big data : le passage obligé des PME et ETI pour concurrencer les grandes entreprises

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Tribune Tous les quinze jours, les experts de Référence DMD donnent rendez-vous aux lecteurs de L'Usine Digitale.  Cette semaine, Amandine Lauhlé, directrice marketing et digital, expose les raisons pour lesquels les PME doivent aussi passer un marketing à la vitesse big data.     

Marketing et Big data : le passage obligé des PME et ETI pour concurrencer les grandes entreprises
Marketing et Big data : le passage obligé des PME et ETI pour concurrencer les grandes entreprises

Les données personnelles sont aujourd’hui au cœur de la connaissance client. Le Big data est un des enjeux majeurs du marketing qui révolutionne la connaissance du client et donc la façon dont les entreprises vont s’adresser à lui. Il répond au besoin de mieux connaître les cibles pour adresser les bons messages et ainsi développer les performances commerciales.

 

Si c'est gratuit, vous êtes le produit

 

Avec l’explosion d’Internet, les sociétés du numérique comme les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) sont devenues les nouvelles championnes de la donnée. En proposant à des millions d’internautes des services à forte valeur ajoutée et gratuits, ils récoltent des données personnelles. Ces informations peuvent ensuite être revendues aux entreprises qui souhaitent communiquer auprès de ces cibles de manière performante et ciblée.

 

La simple notion de données personnelles va désormais bien plus loin que les simples champs "sexe/âge/CSP", la connaissance client s’étend à chaque partie de la vie de l’internaute : des habitudes de consommation à la géolocalisation en passant par nos fréquentions, vacances et même projets de vie. Exemple : vous cherchez à perdre du poids ? Google et Facebook sont capables de l’identifier et ainsi de vous proposer la publicité et le produit associé.

 

Big Data : la ruée vers l’or du 21ème siècle

 

Après la collecte des données personnelles, se pose alors la question de l’analyse et de l’exploitation des données. Comment traiter, stocker, vendre et analyser toutes ces montagnes d’informations, qui sont de véritables mines d’or ?

 

L’objectif de l’analyse de ces données est de connaître au maximum son client et/ou son prospect pour lui adresser au bon moment, au bon endroit, via le bon support, le message le plus personnalisé et précis possible. Ainsi, à l’instant T, ce message aura du sens, sera pertinent, et donc apportera pour l’entreprise : la notoriété, la proximité, l’image, le(s) produit(s), la préférence, et ensuite la vente. En allant plus loin, il est possible à partir de ces données de faire du marketing prédictif, c’est-à-dire d’anticiper les besoins.

 

La bonne utilisation et exploitation du Big Data se fait autour de ses 5 V : Volume, Vitesse, Variété, Véracité et Valeur. En effet, il s’agit de bien gérer le volume croissant des données enregistrées, le tout en temps réel (vitesse). Les données générées sont variées, avec des textes, médias, chiffres, mais encore faut-il qu’elles soient fiables (véracité). Pour traiter les données qui apportent de la valeur et son intéressantes, il faut les comprendre et les segmenter.

 

 

Améliorer son marketing grâce aux données clients

 

Le Big Data s’adresse à tous types d’entreprises, avec l’évolution du marché, les grandes entreprises n’ont pas l’exclusivité de ce virage IT et marketing. Il est vrai que les données révolutionnent le marketing mais créent des opportunités pour les PME / ETI dans leur gouvernance et fonctionnement.

 

Il existe aujourd’hui toutes sortes de plateformes et d’outils clefs en main permettant la collecte et le traitement unifiés des données, en provenance de toutes les sources du marketing traditionnel. Vous pouvez dès aujourd’hui faire du Big Data simplifié avec des outils de marketing automation comme Mailjet ou Message Business et pour les grands volumes de données, vous tourner vers les spécialistes de type DMP (Data Management Platform).

 

Amandine Laulhé, directrice marketing et digital, Référence DMD

Les avis d'expert sont écrits sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Digitale. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale