Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Matternet développe un système de livraison par drone qui pourrait faire de l'ombre à celui d'Amazon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up californienne Matternet a développé un système de livraison par drone, qui utilise des bases fixes pour livrer ses colis, contrairement aux géants du net comme Amazon qui veulent apporter les paquets directement chez le client final. La jeune pousse, présentée dans un article par le Wall Street Journal, peut ainsi définir à l'avance les trajectoires de ses appareils, et donc leur permettre d'éviter plus facilement les obstacles. 

Matternet développe un système de livraison par drone qui pourrait faire de l'ombre à celui d'Amazon
Matternet développe un système de livraison par drone qui pourrait faire de l'ombre à celui d'Amazon © Matternet

Livrer un colis par drone à n'importe quelle adresse n'est pas une mince affaire : sans un système anti-collision adapté, l'appareil risque de percuter des obstacles sur sa route, comme des arbres ou des lignes à haute tension. C'est l'une des raisons pour lesquelles Amazon a mis tant de temps à obtenir le feu vert de la FAA pour tester ses drones de livraison aux Etats-Unis.

Pour contourner ces difficultés, la start-up de la Silicon Valley Matternet a créé un système de livraison par drone dont la philosophie diffère de celui d'Amazon, souligne le Wall Street Journal dans un article daté du 20 mars. Fondée en 2011 à Palo Alto, elle a développé un réseau d'appareils capables de se déplacer entre des bases fixes, où ils déposent les paquets, au lieu de les livrer directement à l'adresse du client final.

un réseau de 150 drones pour 900 000 dollars

Plus besoin de capteurs extrêmement précis pour éviter les obstacles en vol : le trajet est défini à l'avance et calculé pour éviter les collisions. Les drones ne doivent plus retourner au siège de l'entreprise (ou sur un point intermédiaire) pour recharger leurs batteries : elles sont directement remplacées sur les bases où elles déposent les colis. Fini également le casse-tête de la livraison dans des zones denses en habitations par exemple : le drone atterrit dans un espace prévu à cet effet par Matternet et ses clients, sur une sorte de corridor sécurisé.

Selon Andreas Raptopoulos, patron de Matternet, sa start-up serait capable de développer un réseau de 150 drones de livraison couvrant un espace de 362 kilomètres carrés pour 900 000 dollars. Chaque appareil est capable de transporter un peu moins de 1 kilo sur une distance de 20 kilomètres.

L'entreprise voudrait vendre son système à des entreprises qui veulent déplacer leurs stocks d'un magasin à un autre, ou à celles qui veulent livrer des clients réguliers. Elle vise aussi les gouvernements et les ONG qui souhaitent transporter des produits médicaux par exemple jusqu'à des zones mal desservies par les infrastructures routières dans les pays en développement.

Reste que pour l'instant, ce type de système reste illégal aux Etats-Unis. Et le projet de nouveau cadre réglementaire élaboré par la FAA n'y change rien, les pilotes devant garder le drone dans leur champ de vision durant toute la durée du vol.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale