Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Médria Technologies (en redressement) cherche un partenaire industriel pour ses solutions connectées d'aide à l'élevage

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'entreprise de la périphérie rennaise est l'une des victimes de la crise de l'élevage. Elle est à la recherche d'un partenaire industriel.

Médria Technologies (en redressement) cherche un partenaire industriel pour ses solutions connectées d'aide à l'élevage
Médria Technologies (en redressement) cherche un partenaire industriel pour ses solutions connectées d'aide à l'élevage © Clara Beaudoux - France Info

Médria Technologies vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Rennes, elle restera en observation jusqu'au prochain mois de septembre. Cette entreprise installée à Chateaubourg (Ille-et-Vilaine) crée des solutions innovantes dans les domaines de la reproduction, de la santé et de la nutrition des animaux. Elle a notamment développé le Vel'phone qui permet à l'éleveur d'anticiper les vêlages grâce à une série d'informations captées sur l'animal qui lui sont communiquées en temps réel sur smartphones. Le San'phone délivre quant à lui la température de l'animal.

 

Victime de la crise de l'élevage

"Le redressement judiciaire, indique Jean-Pierre Lemonnier, le dirigeant et principal actionnaire de Médria Technolgies, nous permet de rechercher un partenaire industriel qui nous accompagnera dans notre développement". L'entreprise composée de 37 salariés pour un chiffre d'affaires de 3,9 millions d'euros en 2015, avait entamé les démarches pour lever 2 millions d'euros, mais l'accord avec les fonds d'investissements sollicités a été rompu fin 2015.

 

La forte crise dans l'élevage explique le retrait des investisseurs potentiels. De plus, le démarrage des activités de Médria Technologies aux Etats-Unis ne s'est pas effectué comme prévu initialement malgré un important potentiel commercial outre Atlantique.

 

Proche de l'INRA

Un plan social est en préparation au sein de Médria Technologies qui portera sur 9 postes de travail. L'entreprise emploie essentiellement des cadres et des ingénieurs, elle est très proche de l'institut de recherche INRA sachant que plusieurs de ses fermes expérimentales testent les produits de Médria Technologies.  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale