Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Microsoft dévoile 66 applications de lancement pour ses casques de réalité virtuelle... plus Halo VR

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Microsoft lève enfin le voile sur les contenus qui alimenteront sa plate-forme Windows Mixed Reality, à quelques mois de l'arrivée sur le marché des casques de réalité virtuelle de ses partenaires. Une soixantaine de titres seront disponibles dans le Windows Store au lancement, tous déjà sortis sur d'autres plates-formes. Un futur jeu Halo est également prévu, mais sans plus de précisions. Par ailleurs, les casques pourront être utilisés avec la boutique Steam. Outre les applications, Microsoft met la pression sur les prix, avec des bundles casques et contrôleurs démarrant à 399 euros, et des PC dès 499 euros.

Microsoft dévoile 66 applications de lancement pour ses casques de réalité virtuelle... plus Halo VR
Microsoft dévoile 66 applications de lancement pour ses casques de réalité virtuelle... plus Halo VR © D.R.

Microsoft s'est lancé tardivement sur le marché de la réalité virtuelle. L'entreprise s'était focalisée dans un premier temps sur le casque de réalité augmentée HoloLens, qu'elle avait révélé en janvier 2015. Ce n'est qu'en octobre 2016 que l'éditeur de Windows est finalement passé à l'offensive, avec une plate-forme hybride de réalité virtuelle et augmentée intégrée, baptisée Windows Mixed Reality, et cinq casques de réalité virtuelle conçus par ses partenaires historiques sur le marché PC : HP, Lenovo, Dell, Asus et Acer.

 

Un jeu Halo en réalité virtuelle

Une stratégie solide mais pour laquelle subsistait une grande inconnue : quel contenu serait disponible ? Car sans applications compatibles, ces appareils n'ont pas d'intérêt. Microsoft a répondu à cette question le 28 août 2017 en annonçant 67 applications, dont une bonne partie sera disponible au lancement. L'une d'entre elles se démarque : Halo. Microsoft et son studio 343 industries ont officiellement annoncé un projet basé sur cette licence phare, même si aucun autre détail n'est disponible. Etant donné le temps de réalisation habituel de projets de cette ampleur, sa sortie commerciale ne se fera probablement qu'en 2019.

 

Une soixantaine d'applications de lancement

Le reste des applications (celles qui seront vraiment disponibles au lancement) sont toutes déjà disponibles sur d'autres plates-formes. On compte notamment les jeux Arizona Sunshine, Obduction, Rec Room, Superhot ou Ultrawings. Minecraft, jeu phare de Microsoft depuis le rachat de son développeur Mojang, sera aussi de la partie. Il est disponible depuis 2016 sur l'Oculus Rift et le Gear VR.

 

 

Il n'y a pas que des jeux. Côté vidéo, on trouve les applications d'Arte et d'Orange en plus de celles d'Hulu, NextVR, Jaunt ou Sony Pictures. Il est notable que certaines de ces applications, comme NextVR, n'étaient pas disponibles sur PC jusqu'à présent. Etonnament, plusieurs applications chinoises sont aussi listées, y compris Youku, le rival chinois de YouTube. Enfin, le navigateur Internet maison de Microsoft est présent, ainsi que Bigscreen, une application de partage d'écran dans un environnement virtuel, utile à la fois pour le divertissement et le travail collaboratif.

 

Les casques Windows seront compatibles avec Steam

Pour compléter cette offre, Microsoft a aussi pris la peine d'annoncer que les casques conçus pour son écosystème seront compatibles avec Steam VR, et auront donc accès aux contenus vendus sur la boutique éponyme. Une situation idéale pour les acheteurs de ces casques, même si cela nuit intrinsèquement à la boutique de Microsoft (le Windows Store), dont l'expérience utilisateur laisse à désirer.

 

 

A partir de 399 euros

Quatre constructeurs sortiront leurs casques à temps pour Noël : HP, Lenovo, Dell et Acer. Les prix débuteront à 399 euros pour le bundle d'Acer incluant un casque et ses contrôleurs. Les autres seront un peu plus cher. Le Dell Visor, par exemple, sera disponible à 345 euros seul ou à 449 euros avec les contrôleurs. Des prix particulièrement bas mais auxquels Oculus et HTC s'étaient préparés en baissant leurs propres prix.

 

Steam renforcé, HTC assiégé

HTC risque néanmoins d'être plus impacté. Oculus dispose de sa propre boutique qu'il alimente en exclusivités, mais les casques Windows viendront concurrencer le Vive sur Steam à moindre coût. Restera à juger de la qualité de leur détection de mouvement, qui est limitée au champ de vision de l'utilisateur (car les casques n'utilisent pas de capteurs externes, leur préférant des caméras embarquées). Steam de son côté est le grand gagnant en devenant la boutique compatible avec le plus de casques du marché : Rift, Vive et les quatres nouveaux arrivants.

 

Deux niveaux de performance, suivant l'ordinateur

Microsoft annonce également des PC compatibles dont les prix démarrent à environ 500 euros. L'entreprise a mis en place une certification à double vitesse, avec des PC "standards" et des "Ultra PCs". Les machines compatibles de base n'ont besoin que d'une performance limitée, sans carte graphique dédiée. Elles feront tourner les applications avec des graphismes en qualité réduite et un taux de rafraichissement de 60 images par seconde. Les Ultra PCs sont proches de ceux recommandés par Oculus et HTC pour leurs casques respectifs. Ils incorporent une carte graphique puissante et permettront d'utiliser les casques avec une latence de 90 images par seconde.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale