Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Myfox devient Somfy Protect et lance une nouvelle caméra connectée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Quatre mois après son rachat par Somfy, la marque Myfox s'efface au profit de "Somfy protect". Une caméra-alarme pour la maison sortira en mai sous cette nouvelle appellation.

Myfox devient Somfy Protect et lance une nouvelle caméra connectée
Myfox devient Somfy Protect et lance une nouvelle caméra connectée © Somfy

Quatre mois se sont écoulés depuis le rachat du toulousain Myfox par Somfy… et déjà, le nouveau duo est en ordre de bataille. En coulisses, le travail n'a pas manqué, reconnaît Jean-Marc Prunet, ancien PDG de Myfox, désormais CEO de Somfy Protect, qui regroupe les produits de sécurité de la marque française. "Notre priorité était d'organiser le premier lancement d'un de nos produits sous la marque Somfy. Ça a été beaucoup de travail, qui ne consistait pas seulement à changer la couleur du packaging et de l'application".

 

Les ex-équipes de Myfox (70 salariés à Toulouse) ont veillé à ce que le nouveau produit s'intègre totalement à l'écosystème Somfy, notamment au niveau technique. Car Somfy n'a pas attendu le rachat de Myfox pour investir la maison connectée. Il avait lancé l'écosystème Tahoma dès 2010. Les produits Myfox déjà installés vont rejoindre un parc de 750 000 équipements connectés Somfy dans le monde.

 

Somfy One, le premier produit myfox sous la marque somfy

Un petit nouveau va rejoindre la famille : la caméra Somfy One, "fruit des dix ans de recherche et développement" de l'équipe de Myfox. Elle regroupe dans un boîtier compact une caméra pour la maison et une alarme sonore – deux produits de la précédente gamme Myfox en un seul. Avec sa technologie de reconnaissance visuelle rebaptisée "Somfy protect" (mélange d'analyse d'images et d'intelligence artificielle), la caméra a été conçue pour ne pas générer de fausses alertes. Elle est capable par exemple de distinguer le passage d'un animal dans le champ de la caméra d'une intrusion.

 

Comme du temps de Myfox, Somfy Protect met l'accent sur trois aspects : des services additionnels à la demande à bas coût (avec la possibilité de faire surveiller son domicile à distance pour 15 euros par mois, avec engagement d'un mois), une sécurité des échanges de données, et le respect de la vie privée (le clapet de la caméra se referme lorsque les habitants de la maison le souhaitent). Evidemment, cette Somfy One, vendue de 249 à 399 euros, fonctionne avec tous les objets de l'ex-gamme Myfox (détecteur de vibration Intellitag, badge pour signaler sa présence et éviter les fausses alertes…) et se veut compatible avec les écosystèmes Nest, Alexa, IFTTT et bien sûr Tahoma. Elle dispose aussi d'une connecivité LoRa pour transmettre une alerte d'intrusion même en cas de panne de wi-fi.

 

ambitions européennes

La caméra sera disponible à partir de début mai.  "Nous serons présents dans notre réseau de vente habituel, mais nous élargirons aussi notre distribution aux réseaux de professionnels Somfy", indique le patron de la nouvelle entité. L'ex-Myfox, qui dispose toujours d'une certaine autonomie, pourra aussi s'appuyer sur son allié pour conquérir de nombreux marchés, comme l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, la Belgique… "On va veiller à ne pas dilluer notre ADN d'innovation dans ce grand groupe", promet Jean-Marc Prunet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale