Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Normandie Web School ouvrira en septembre 2017 à Rouen

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A partir de la rentrée 2017, la "Normandie Web School" formera à  Rouen (Seine-Maritime) des experts du web et du numérique. Elle s’installe au cœur de Seine-Innopolis, la pépinière numérique de la métropole rouennaise (65 entreprises).

Normandie Web School ouvrira en septembre 2017 à Rouen
Normandie Web School ouvrira en septembre 2017 à Rouen © Normandie Web School

La "Normandie Web School" qui fera sa première rentrée en septembre 2017, organise samedi 18 mars un après-midi "portes ouvertes" pour informer le public sur les trois cursus qu’elle propose. Elle est installée à Seine Innopolis (Petit-Quevilly, près de Rouen, Seine-Maritime), la pépinière du numérique de la métropole rouennaise. Cette école d’enseignement supérieur privée formera en deux ou trois ans - en formation initiale ou continue - aux métiers du développement web et mobile, du webdesign et du marketing digital.


Elle est fondée par deux anciens dirigeants de l’Institut de l’Internet et du Multimedia (IIM) de Paris La Défense : Jean-Christophe Renaux, ex directeur des études et Carole Faure, ex directrice pédagogique - avec l’appui du réseau d’entrepreneurs du numérique NWX (près de 100 adhérents) installé à Seine-Innopolis.


"Nous voulons répondre aux besoins numériques des entreprises qui aujourd’hui peinent à recruter. Les entreprises ressentent des manques dans un certain nombre de métiers", explique Carole Faure, directrice pédagogique de Normandie Web School. Un premier cursus prépare aux métiers de développeur web, de développeur d’applications mobiles et de jeux vidéo web et mobile ; le deuxième cursus concerne le design web et mobile (métiers d’ergonome, d’UX (user experience) et UI (user interface) designer, de web designer, et d’infographiste web et mobile … ) ; enfin le troisième cursus est tourné vers le marketing digital ; il prépare aux aux métiers de responsable e-marketing, de responsable acquisition, d’e-commerce manager, de trafic manager, de community manager, de chargé de référencement ou encore de chef de projet digital.

 

En complément de l’offre de formation régionale existante

Carole Faure insiste sur le fait que "l’offre de formation proposée se situe en complémentarité de la carte de formation régionale existante".  Les formations en alternance dès la deuxième année, déboucheront sur des titres de niveau II (Bac +3) qui s’inscrivent dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). En parallèle, l’école a noué un partenariat avec l’ISD Flaubert, unité de formation en alternance de l’Education nationale en vue une troisième année "marketing digital".


Carole Faure entend mettre en œuvre une pédagogie dite "active" par projets avec des parcours individualisés et des outils pédagogiques ludiques. Les projets, explique-t-elle, seront tutorés par des intervenants pédagogiques spécialisés et amenés par les entreprises. "La force de cette école est d’être au cœur de Seine-Innopolis et de ses 65 entreprises". Elle table prudemment sur une première promotion de 25 étudiants, tous cursus confondus ; « l’objectif est d’atteindre, en vitesse de croisière, trois cursus de 20/25 étudiants chacun ». Les frais de scolarité s'élèvent à 4900€ en année préparatoire pour 2017-2018 et à  5300 euros pour la deuxième et troisième année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale