Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[NRF 2017] Alkemics industrialise l'exploitation des données pour réinventer l'expérience en magasin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Alors que le CES de Las Vegas vient de fermer ses portes, une autre grand-messe se prépare outre-Atlantique, celle de la distribution. Le NRF Retail’s BIG Show, qui se tiendra à New York du 15 au 17 janvier prochain, devrait ainsi attirer plus de 30 000 visiteurs et plus de 3000 distributeurs. Cette année, Business France a sélectionné dix pépites françaises pour exposer au salon, organisé par la fédération américaine du commerce (NRF). Tout au long de la semaine, la rédaction d’Usine Digitale vous propose de découvrir les jeunes pousses qui feront le déplacement. Zoom sur Alkemics. 

Comment Alkemics industrialise l'exploitation des données pour réinventer l'expérience en magasin
[NRF 2017] Alkemics industrialise l'exploitation des données pour réinventer l'expérience en magasin © Alkemics

Industrialiser l’exploitation des données pour générer des scénarios digitalisés intelligents en magasin. Voici l’ambitieux projet de la start-up parisienne Alkemics, qui a marqué l’écosystème numérique français en septembre dernier, avec une importante levée de fonds de 20 millions d’euros.

 

Automatiser lEs échanges de données variées

 

La jeune pousse, qui commercialise sa solution depuis trois ans, s’adresse aux supermarchés et aux marques vendues en supermarchés. « Nous nous sommes spécialisés dans le PGC alimentaire » précise Chen-Do, en charge de la communication de l’entreprise, soit les produits les plus fréquemment achetés par les ménages en grande distribution, comme les marques alimentaires, les produits d’entretien et d’hygiène.

 

Pour industrialiser cette fameuse exploitation de la donnée, la jeune pousse a développé une plate-forme qui permet aux marques de centraliser toutes les données (réglementaires, logistiques, marketing et enrichies) d’un même produit. « La marque nous indique avec qui elle souhaite partager ses données et nous nous occupons de les mettre au format du distributeur. Et, dès qu’une mise à jour est faite, nous nous chargeons de la synchronisation » détaille-t-il. La plate-forme permet également aux distributeurs d’avoir le même niveau d’informations pour tous les produits, en invitant automatiquement les marques à enrichir la base de leurs données.  Des échanges qui, jusqu’à présent, s’effectuaient de manière manuelle, au téléphone ou par e-mails.

 

Pas de scénarios intelligents, sans une base de données complète

 

Alkemics travaille actuellement avec 2700 marques et avec des distributeurs, dont Auchan ou Casino par exemple. La start-up entend s’étendre à l’international, en visant d’abord les pays européens proches de la France, puis en explorant un autre continent, comme l’Asie ou l’Amérique du Nord pour aller dans la continuité de son partenariat avec l’américain Walmart.

 

Au Retail’s BIG Show, la jeune pousse disposera donc de son stand propre mais sera aussi présente via le stand du français SES-imagotag, spécialiste des étiquettes électroniques. Les deux entreprises françaises proposeront aux visiteurs d’expérimenter le magasin du futur à travers différents scénarios digitalisés. Parmi ces scénarios, un parcours santé qui permet au consommateur d’obtenir plus d’informations sur un produit en passant son smartphone devant l’étiquette électronique grâce à la technologie NFC ou de savoir, par exemple, que dans un rayon en particulier un certain nombre de références correspond à ses préférences de consommation. « On ne peut pas proposer un tel service si on ne connaît pas l’origine du produit ou sa composition » assure Chen-Do. 

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale