Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[NRF 2017] Comment les étiquettes de SES Imagotag améliorent (brillamment) l'expérience client en magasin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Accéder aux avis clients pour faire le meilleur choix, ne plus se tromper de réference, savoir si sa taille est bien disponible en magasin... A l'occasion du Retail's Big Show, le rendez-vous incontournable de la distribution qui s'est tenu du 15 au 17 janvier 2017 à New-York, l'entreprise SES Imagotag a démontré comment de simples étiquettes électroniques pouvaient améliorer l'expérience client en boutique. La preuve en trois applications très concrètes. 

Comment de simples étiquettes électroniques améliorent (brillamment) l'expérience client en magasin
[NRF 2017] Comment les étiquettes de SES Imagotag améliorent (brillamment) l'expérience client en magasin © Juliette Raynal / L'Usine Digitale

Quand est-ce qu’une innovation technologique se révèle pertinente pour le monde du retail ? "Lorsqu’elle est simple à comprendre et que des applications concrètes peuvent être mises en œuvre très rapidement", assure Frank Rosenthal, expert de la consommation et du commerce. L’approche du français SES Imagotag, spécialiste des étiquettes électroniques, semble répondre à ces critères.

 

Présente au Retail’s BIG Show, le rendez-vous annuel de la grande distribution qui s'est tenu du 15 au 17 janvier 2017 à New York, l’entreprise montre comment l’expérience client en magasin peut être améliorée de manière astucieuse… avec de simples étiquettes !

 

Ne plus jamais se tromper de référence grâce à des étiquettes clignotantes 

Première démonstration avec la Findbox et l’achat de cartouche d’encre. "Même si les clients se rendent souvent en magasin avec leur cartouche d’encre vide pour ne pas se tromper de référence, près de 20% d’entre eux se trompent de modèle. C’est une vraie source de frustration", raconte Guillaume Portier, vice-président de SES Imagotag, en charge du marketing. La Findbox propose donc aux clients de déposer leur cartouche usagée. Trois caméras embarquées dans le dispositif permettent à la Findbox d’analyser le produit et de reconnaître le modèle. Une connexion radio permet ensuite de faire clignoter les étiquettes électroniques des cartouches d’encres proposées en rayon compatibles avec l’imprimante du client. "Cette solution est aussi très pertinente pour les piles et les ampoules", précise le responsable marketing.

 

 

 

 

Accéder aux avis clients en magasin grâce aux micro-pages web

Un peu plus loin sur son stand, l’entreprise met en avant un deuxième cas d’usage autour du concept de "micro-pages web". Le dispositif vise principalement à rassurer le client qui souhaite acheter un produit technique. En boutique, celui-ci n’a plus besoin de taper la référence du produit qui l’intéresse sur son smartphone pour tenter de trouver des informations complémentaires sur Internet.  En passant son smartphone devant l’étiquette électronique dotée d'une puce NFC, l’utilisateur accède automatiquement à la page web du produit et peut ainsi visualiser de manière simple les avis clients, ou encore une vidéo de démonstration. "Le téléphone devient un prolongement de l’étiquette. Nous proposons l’équivalent du clic sur un site marchand, mais en magasin", précise Guillaume Portier. Le concept est actuellement déployé au magasin Darty, situé place de la République à Paris. Pour le distributeur, c’est aussi un moyen de déployer des campagnes personnalisées. "Si un client en magasin interagit avec l’étiquette mais n’achète pas le produit, l’enseigne pourra lui envoyer ultérieurement un e-mail pour lui indiquer que le prix vient de baisser", expose Guillaume Portier.

 

Savoir en un Coup d'oeil si sa taille est disponible ou non

Toujours pour améliorer l’expérience en magasin, l’entreprise a développé des étiquettes électroniques aux dimensions un peu plus larges. Destinées notamment au secteur de la mode, elles sont directement connectées au système d’information de l’enseigne et aux caisses enregistreuses. Cette connexion permet d’afficher sur les étiquettes, en temps réel, les tailles du produit qui ne sont plus disponibles en magasin. Le client n’a plus besoin de demander au vendeur la disponibilité d’une référence et d’attendre que celui-ci aille vérifier ses stocks. Le vendeur, lui, peut se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. 

 

 

 

 

Enfin, SES Imagotag s’est, elle aussi, intéressée aux technologies d’intelligence artificielle pour permettre aux distributeurs de limiter leurs invendus. Retrouver les détails de cette application dans notre diaporama consacré aux technologies de l'IA au service du retail.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale