Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Open Source School, l'école numérique 100 % logiciels libres testée à Montpellier

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Intégrateur de solutions open source Smile lance avec l’école privée d’ingénierie informatique Epsi l’Open Source School (OSS), un double programme de formation initiale et continue entièrement dédié aux logiciels libres. Objectif : réduire la pénurie de compétences - des milliers de postes restent vacants chaque année - dans un domaine en pleine croissance.

Open Source School, l'école numérique 100 % logiciels libres testée à Montpellier
Open Source School, l'école numérique 100 % logiciels libres testée à Montpellier

"L’open source manque de professionnels. Il n’y a ni la quantité, ni la qualité, clame Marc Palazon, président de Smile, spécialiste de l'intégration et de l'infogérance de solutions open source, dont le rapprochement avec Open Wide porte l’assise à 1 000 collaborateurs et environ 70 millions d’euros de chiffre d’affaires. Nous sommes leaders sur un marché à forte croissance, il faut être capable de recruter. La pénurie ne concerne pas seulement les pure players, mais tous les donneurs d’ordre. 4 000 postes resteraient vacants chaque année, selon le Conseil national du logiciel libre. J’avais le projet de l’Open Source School depuis longtemps. Pour le réaliser, nous sommes allés chercher l’Epsi, dont le maillage géographique correspondait à nos besoins."


100 % en alternance

L’Open Source School ou OSS bénéficie du soutien du Conseil national du logiciel libre et des professionnels (SensioLabs, Jahia, Red Hat, Talend, Alter Way, Akeneo, Abilian, OW2, Open Wide et Acquia) et d’une aide gouvernementale de 1,4 million d’euros au titre de l’appel à projets "Partenariats pour la formation professionnelle et l’emploi " du Programme des investissements d’avenir (PIA).

 

OSS se décline en deux versions, formation initiale et formation continue. La formation initiale intègre des Bac+2 pour les mener à un diplôme reconnu Bac+5, exclusivement via la voie de l’alternance. "75 % de la formation est assurée par des professionnels. Nous voulions aller vite, alors nous avons pris en septembre 2015 une petite promotion de quinze jeunes sur Montpellier et Lyon", commente Marc Palazon. Les prochaines promotions en alternance - ouvertes à toutes les entreprises à la recherche de compétences "libres" - démarreront à la rentrée 2016 sur les sites Epsi de Paris, Lyon, Nantes, Bordeaux, Lille et Montpellier. Smile affiche l’ambition de former 500 étudiants via l’Open Source School d’ici 2019.


"Reconfigurer"  les anciens

La formation continue fait partie du projet OSS, "avec un catalogue de 200 formations", précise Jennifer Leroyer-Châtelet, responsable de Smile training. Enfin, un volet "retour à l’emploi" doit démarrer prochainement. "Je crois beaucoup à la reconversion, commente Marc Palazon. On était en 2015 au plus haut du chômage en informatique. Il faut ‘reconfigurer’ les compétences, qui ne sont plus adaptées. Il y a un manque de jeunes sur ces technologies et un vrai potentiel à former les anciens. C’est une soupape pour l’open source." Smile travaille actuellement avec Pôle Emploi et l’organisme paritaire financeur de la formation professionnelle de branche sur le montage d’actions POE (préparation opérationnelle à l’emploi). "La première promotion doit être lancée sur Paris au printemps", assure Jennifer Leroyer-Châtelet.

 

Selon l’étude publiée fin 2015 par le Conseil national du logiciel libre, l'open source représenterait à ce jour 50 000 emplois en France. Cette même étude prévoit une augmentation de 3 000 à 4 000 postes nets par an d’ici 2020, à près de 90 % sur des profils bac+3 et plus.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale