Usine Digitale

Palme de l'animation : Golaem crée les armées de Game of Thrones

Palme de l'animation : Golaem crée les armées de Game of Thrones © DR

A lire sur le même sujet

Simulation : la French Touch

L'éditeur de logiciels de création 3D Golaem s'est spécialisé dans l'animation de foules virtuelles. Ses outils sont aujourd'hui plébiscités par le milieu du cinéma et de la publicité.

Ses employés ne monteront pas les marches du Festival de Cannes cette année. Ils le mériteraient pourtant. La PME française, Golaem, commence en effet à faire doucement parler d'elle du côté d'Hollywood. Basée à Rennes, elle développe depuis moins de quatre ans un logiciel de création de foules virtuelles, Golaem Crowd, permettant aux productions cinématographiques et publicitaires d'éviter d'engager des milliers de figurants pour des scènes durant parfois quelques secondes.

Des foules d’avatars

Le logiciel a déjà servi pour remplir un stade dans une publicité pour Orange et dans le dernier Astérix, ou animer une centaine de zombies dans le film Warm bodies. Plus récemment, il a été utilisé pour créer l'immense armée des Immaculés visible à la fin de l'épisode 4 de la dernière saison de Game of Thrones.

A ses débuts en 2009, cette spin-off de l'Inria réalisait surtout des simulations 3D pour l'industrie manufacturière. "Mais on n'a jamais réussi à être en totale adéquation avec ce marché, raconte Michael Rouillé, responsable du développement logiciel chez Golaem. C'est le secteur des effets spéciaux qui nous a vraiment fait décoller".

Aujourd'hui, cette PME de douze salariés vend et loue ses logiciels essentiellement au milieu artistique. La majorité des clients ajoutent ces foules dans des spots publicitaires ou des scènes de film. La société rennaise propage aussi sa touche dans les cinématiques de jeux vidéo.

Un outil intuitif

"On propose des personnages et accessoires tout faits, mais la fonction principale reste la création", explique Michael Rouillé. Le logiciel s'intègre sous forme de plug-in dans la plateforme de création 3D Autodesk Maya, utilisée par la plupart des graphistes travaillant dans l'animation. L'outil se veut intuitif : "L'objectif est de raccourcir le temps de création sans faire l'impasse sur la diversité des personnages et des comportements", poursuit-il.

La PME semble promise à un bel avenir. Une nouvelle version du logiciel sortira en août "qui prendra en charge des personnages complexes comme des insectes ou des centaures", affirme le responsable.

Gabriel Siméon


 

Partagez l’info :

Publicité

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!

Les plus lus de la rubrique «Numérique»

Les autres actualités de la rubrique «Numérique»

Focus