Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Pour la réalité virtuelle et augmentée, Lenovo cherche à jouer sur tous les tableaux

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Lenovo a de grandes ambitions sur les marchés de la réalité virtuelle et augmentée. Pour la réalité virtuelle, le fabricant chinois a signé un partenariat avec Microsoft sur les casques pour PC, mais aussi avec Google dans les casques autonomes. Dans la réalité augmentée, il travaille avec Meta pour le marché B2B, mais n'exclut par des partenariats avec Vuzix ou ODG à l'avenir. Il réfléchit aussi à développer son propre produit... Tour d'horizon de ces multiples projets.

Pour la réalité virtuelle et augmentée, Lenovo cherche à jouer sur tous les tableaux
Un casque de réalité virtuelle Lenovo conçut pour fonctionner avec Windows Mixed Reality. © Julien Bergounhoux

Lenovo est bien déterminé à être le leader dans tous les marchés liés à l’informatique personnelle, quelle que soit leur forme. Le géant chinois investit pour ce faire dans les technologies de réalité virtuelle. "Nous nous concentrons énormément sur ces appareils, et nous travaillons également avec des producteurs de contenu. Car sans contenu ils n’ont pas d’intérêt," a déclaré Yuanqing Yang, président et CEO de Lenovo, à L'Usine Digitale lors de l'évènement Lenovo Transform qui s'est tenu à New York City les 20 et 21 juin 2017

 

Une caméra stéréoscopique pour accompagner le casque Daydream

Une déclaration qui fait sans doute en partie référence au format vidéo "VR180" que vient d’annoncer YouTube, et pour lequel Lenovo sortira une caméra d’ici cet hiver. Ces caméras conçues spécialement pour l'occasion ont pour objectif de permettre la création de vidéos stéréoscopiques à un coût abordable. L’annonce est dans la continuité du casque Daydream tout-en-un de Lenovo, dont Google a annoncé l’existence à sa conférence I/O 2017.

"Nous avons des projets très ambitieux sur trois segments de marchés : les casques connectés au PC avec Microsoft, les smartphones (avec le Moto Z et Moto Z Force, ndlr) et les casques autonomes avec Daydream", rappelle Pascal Bourguet, VP of Products de Lenovo pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

 

Une grande annonce prévue en septembre

Concernant le casque conçu pour l’écosystème Microsoft, Lenovo nous a confirmé qu’il utilisera bien les contrôleurs dévoilés lors de la conférence Build 2017. Il sera uniquement positionné sur le marché grand public dans un premier temps, même si "au vu du contenu limité, nous sommes très prudents sur l’inventaire mis en stock", confie Pascal Bourguet. Le marché de l’entreprise, plus complexe à approvisionner, sera visé dans un second temps.

Par ailleurs, pressé par L'Usine Digitale sur d'éventuels projets non divulgués, Pascal Bourguet nous a répondu que "nous aurons des annonces époustouflantes à l’IFA 2017 du côté VR". Le salon se déroulera à Berlin du 1er au 6 septembre.

 

Pour la réalité augmentée, Lenovo mise dans un premier temps sur le B2B

Lenovo croit aussi beaucoup à la réalité augmentée, et faisait d'ailleurs la démonstration de deux casques Meta 2 à son évènement Transform. Pourquoi un produit comme le Meta 2, qui reste encore au stade du kit de développement, et pas HoloLens ? Tout simplement car le Meta 2 nécessite un ordinateur pour fonctionner, ce qui permet au fabricant de mettre en avant ses produits.

"Il est logique pour nous de nous positionner comme intégrateur sur ce marché dans un premier temps, explique Mattney Beck, Senior product manager pour la division PCSD (PC et Smart Devices) de Lenovo. Au cours de l'année à venir nous allons nous concentrer sur des marchés verticaux comme le médical, l'éducation et la formation, le retail et la conception." Il rappelle aussi que d'après IDC, le B2B représentera 79% du marché de la réalité augmentée en 2021. Il sera par ailleurs concentré à 75% aux Etats-Unis et en Europe.

 

 

Pour faciliter l'adoption, Lenovo veut pouvoir proposer une solution clé-en-main qui inclut le matériel et les logiciels. Pour ce faire l'entreprise a mis en place des partenariats avec XOEye, Itizzimo, AMA, Blippar et Atheer. A plus long terme, le travail effectué pour les marchés verticaux servira à faire émerger des applications plus générales qui tourneront sur des casques autonomes, qui n'ont pas besoin d'être connectés à un ordinateur. "Nous allons nous concentrer sur ce segment car les casques autonomes représenteront 61% du marché en 2021 d'après IDC", explique Mattney Beck. Il promet "des annonces excitantes d'ici 12 à 18 mois", même si "nous n'annoncerons pas nos propres lunettes de réalité augmentée avant au moins deux ans." Si nécessaire, Lenovo privilégiera des partenariats avec Vuzix ou ODG.

 

Motus sur Tango

Et le marché grand public dans tout ça ? Silence total chez Lenovo, excepté pour dire qu'on y croit beaucoup et qu'on investit dedans. Un représentant de Motorola interrogé sur le salon n’a pas souhaité nous répondre sur les projets concernant Tango, se contentant de déclarer : "nous ne sortons d’aucun marché pour le moment, excepté celui des smartwatchs."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale