Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Pour que l'intelligence artificielle ne succombe pas aux forces du mal... Elon Musk fonde OpenAI

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Une brochette d'entrepreneurs prestigieux de la Silicon Valley, menée par Elon Musk (Tesla Motors, SpaceX) et Sam Altman (Y Combinator), a fondé vendredi OpenAI, une organisation à but non lucratif dont l'objectif est de s'assurer que l'intelligence artificielle reste bénéfique pour l'humanité.

Pour que l'intelligence artificielle ne succombe pas aux forces du mal... Elon Musk fonde OpenAI
Pour que l'intelligence artificielle ne succombe pas aux forces du mal... Elon Musk fonde OpenAI

Plusieurs grands entrepreneurs américains, dont notamment Elon Musk (fondateur de SpaceX et Tesla Motors) et Sam Altman (co-fondateur de Y Combinator), ont annoncé le 11 décembre la création d'OpenAI, un organisme à but non lucratif consacré à la recherche sur l'intelligence artificielle. Ils ont réuni pour ce faire la somme d'un milliard de dollars.

 

Elon Musk et Sam Altman co-présideront l'organisme. On trouve parmi les investisseurs Reid Hoffman (co-fondateur de LinkedIn), Jessica Livingston (co-fondatrice de Y Combinator), Peter Thiel (co-fondateur de PayPal avec Elon Musk) et plusieurs entreprises dont Amazon Web Services, Infosys et YC Research.

 

non lucratif

Dans un communiqué sur le site d'OpenAI, ils expliquent leur démarche comme ayant pour but "l'avancement de l'intelligence artificielle de la manière la plus probable de bénéficier à l'humanité dans son ensemble, sans restriction liée à la nécessité de générer des profits."

 

Outre ses investisseurs prestigieux, OpenAI a su attirer plusieurs chercheurs talentueux. Son directeur de recherche est Ilya Sutskever, un spécialiste du deep learning précédemment chez Google Research. Son Chief Technology Officer (CTO) est Greg Brockman, anciennement CTO de la licorne Stripe, spécialisée dans les moyens de paiement. Les autres membres fondateurs de l'équipe sont de jeunes ingenieurs ou scientifiques spécialisés en machine learning : Trevor Blackwell, Vicki Cheung, Andrej Karpathy, Durk Kingma, John Schulman, Pamela Vagata, et Wojciech Zaremba.

 

L'aspect collaboratif mis en avant

Cette initiative fait suite aux peurs exprimées par Elon Musk (et quelques autres personnalités) en début d'année quant au danger hypothétique que pourrait représenter l'avancement de l'intelligence artificielle pour l'humanité. Musk avait par la suite, en octobre 2015, investi 10 millions de dollars dans le Future of Life Institute, une organisation dédiée à s'assurer que la technologie crée une "vision optimiste du futur".

 

OpenAI se veut ouvert au monde extérieur, comme son nom l'indique. Son communiqué précise que ses chercheurs seront fortement encouragés à publier leurs travaux publiquement et que ses brevets seront partagés avec la communauté. L'organisme souhaite également collaborer librement avec d'autres institutions et entreprises pour développer de nouvelles technologies.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale