Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Pourquoi le PDG de LinkedIn fait cadeau de 14 millions de dollars à ses salariés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Il ne touchera pas son bonus en action, il préfère le donner à ses salariés. Et ce n'est pas un dirigeant du Cac 40 qui a eu cette idée, mais Jeff Weiner, le PDG de LinkedIn. Derrière le geste, une arrière pensée : rassurer des salariés secoués par la chute brutale de l'action de l'entreprise. Mieux qu'une déclaration d'amour, une preuve !

Pourquoi le PDG de LinkedIn fait cadeau de 14 millions de dollars à ses salariés
Pour que les salariés restent, le pdg de LinkedIn met le paquet © LinkedIn

Dans les start-up californiennes, la preuve d’amour est valorisée 14 millions de dollars. C’est, en effet, le montant qu’a déboursé en actions le pdg de LinkedIn, Jeff Weiner. ET ce n'est pas parce qu'il a soudainement été convaincu du bienfait du partage.

 

Krach pour l'action Linkedin

Pour comprendre ce geste, il faut revenir un mois en arrière. Le 5 février dernier, l’action Linkedin perdait en une séance 40 % de sa valeur, après que l’entreprise avait annoncé des résultats en dessous des prévisions. En 2016, le réseau social professionnel devrait réaliser un chiffre d’affaires de seulement 3,6 milliards au lieu des 3,9 milliards anticipés par les analystes. Patatras, le cours passait de 192 à 108 dollars. Aujourd’hui, jeudi 3 mars, il a regagné une partie de ses pertes à 120 dollars.

 

Reste que pour le pdg de Linkedin, ce recul de l’action pose un problème managérial. Comment continuer de convaincre ses troupes que le projet de l’entreprise est viable dans la durée ?

 

Retenir les meilleurs

Pour rappel, Linkedin est situé dans la Sillicon Valley, là où le taux de chômage des ingénieurs est des plus faibles. Certaines estimations parlent d’un taux inférieur à 1%. Qui veut partir peut retrouver très vite un autre poste. A tel point qu’un cadre d’une jeune pousse locale confiait récemment observer "des comportements d’enfants gâtés". Lors d’un entretien d’embauche, un jeune diplômé avait demandé quel était le menu du midi, et, peu satisfait de l’offre, n’avait pas donné suite !

 

C’est dire que pour Linkedin la fidélité de ses salariés n'a pas de prix. Selon la version britannique de Business Insider, Jeff Weiner a tenté de rassurer les salariés de l’entreprise : "Nous restons la même entreprise qu’avant l’annonce de notre chiffre d’affaires. Je suis le même PDG que le jour d’avant. Vous êtes la même équipe que le jour d’avant. Et plus que tout, nous avons la même mission, la même vision et nous gardons le même objectif économique. Rien n’a changé. Rien n’a changé d’un iota."

 

Il a donc joint le geste à la parole et demandé au comité compétent de l’entreprise que son bonus payé normalement sous forme d’actions soit versé dans le fonds destiné aux salariés. La valeur estimée de ce transfert est de 14 millions de dollars et pourrait augmenter si l’action poursuit sa remontée. Sachant que LinkedIn compte 9200 salariés, le "cadeau" est de 1521.75 euros par personne.

 Pas de quoi changer la vie des uns et des autres, mais sûrement assez pour inciter à la fidélité les cadres qui doutent encore. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale