Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Quand Vente-Privée fait plancher les étudiants pour inventer le shopping de demain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vente-Privée est partenaire de la 4ème Project Week, organisée par le groupe d'enseignement supérieur Ionis. Le géant français du e-commerce mise sur la créativité des étudiants pour doper ses ventes en améliorant ses taux de conversion. Un moyen, aussi, de dénicher de futurs talents.

Quand Vente-Privée fait plancher les étudiants pour inventer le shopping de demain
Sur le campus parisien, près de 500 étudiants de trois écoles de Ionis Group ont planché pendant 7 jours sur une problématique de Vente-Privée. © DR

Le taux de conversion ? Une obsession chez les e-commerçants… et Vente-Privée n'échappe pas à la règle ! Le spécialiste des ventes événementielles en ligne est partenaire de la quatrième édition de la Project Week, organisée par le groupe Ionis. Lancé lundi 13 mars,  le dispositif mobilise plus de 1000 étudiants de trois écoles du groupe (Epitech, ISEG Marketing & Communications School et E-artsup) répartis sur 7 campus autour d'une problématique : comment augmenter le taux de conversion de manière innovante, en tenant compte du caractère événementiel des ventes et de leur courte durée ?

 

Des objets connectés au social shopping

"L'objectif est de créer des équipes mixtes avec des compétences en technique, design et marketing, pour avoir une approche de design thinking", explique Pierre-Jean Léger, directeur des opérations à Epitech et coordinateur de La Project Week. A partir de ce brief de départ, les étudiants ont eu carte blanche. "Volontairement, nous ne leur avons pas donnés de pistes particulières pour qu'ils puissent faire appel à leur imagination", explique  Morgane Neff, aux ressources humaines de Vente-Privée.

 

Résultat, les projets imaginés par les étudiants sont très variés : boutons connectés, exploitation des données ou encore social shopping. "Notre idée consiste à intégrer le concept de bouche-à-oreille au site", raconte Benjamin, étudiant à Epitech Paris. Son équipe propose donc d'intégrer un module à la plate-forme pour qu'un internaute puisse facilement consulter l'avis de son entourage. Par exemple, pour l'achat d'un canapé, l'internaute pourrait, en un clic, partager la fiche produit dans un groupe intitulé "family". Puis, une fois sur le panier d'achat, il visualiserait tous les membres qui approuvent l'achat (mais pas ceux qui le désapprouvent) et tous les commentaires des personnes sollicitées.

 

Dénicher de futurs talents

Aujourd'hui, dimanche 19 mars, après 7 jours d'idéation, environ 200 étudiants seront sélectionnés pour prototyper leurs idées et mettre au point un MVP (mininum valuable product). A l'issu de cette deuxième étape, huit équipes finalistes seront retenues. Les projets sélectionnés seront présentés le 30 mars prochain à la direction de Vente-Privée. Le groupe d'enseignement supérieur ne cache pas son ambition de voir certains projets adoptés par le géant du commerce en ligne. "Lors de la précédente édition que nous avons organisée avec Bouygues Construction, l'industriel a proposé à une équipe de travailler en mode projet sur un concept de route connectée", témoigne Pierre-Jean Léger.

 

De son côté, en travaillant avec des étudiants, Vente-Privée cherche à insuffler une forte dynamique autour de l'innovation dans une logique bottom-up. L'e-commerçant travaille d'ailleurs déjà avec Epitech dans le cadre d'un laboratoire commun de R&D pour résoudre des problématiques business et internes. Un moyen aussi pour Vente-Privée d'identifier de futurs talents. L'entreprise de Jacques-Antoine Granjon prévoit de recruter 250 profils IT au cours des 12 prochains mois. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale