Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Qui est Catspad, le coup de cœur du public du programme French IoT de La Poste ?

mis à jour le 08 décembre 2016 à 19H26
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] Chaque jour, l'Usine Digitale met en avant une start-up en partance pour le CES de Las Vegas, qui se tient du 5 au 8 janvier 2017. Coup de cœur de La Poste parmi les start-up sélectionnées dans son programme French IoT, le Toulousain Catspad, créateur d'un distributeur connecté de nourriture pour chats, fera partie du voyage.

Qui est Catspad, le coup de cœur du public du programme French IoT de La Poste ?
[CES 2017] Qui est Catspad, le coup de cœur du public du programme French IoT de La Poste ? © Catspad

Le Connected pet, la French PetTech, l'Internet of animals : appelez-les comme vous voulez, mais les objets connectés pour animaux ont le vent en poupe. Les exemples sont nombreux : Acer a racheté une start-up ayant créé une caméra pour animaux, Orange Business Service vient de signer un partenariat avec la société autrichienne Tractive pour géolocaliser les toutous partout en Europe, la Normandie porte un réseau Horse'n'Tech… Et le public est réceptif. Pour preuve, les internautes, invités à désigner leur start-up préférée parmi les 16 lauréats du programme French IoT de La Poste, ont désigné Catspad comme chouchou.

 

Un an de r&d

Cette start-up toulousaine, créée en 2015 par Julie Leleu et Brice Cavelier, conçoit un distributeur de croquettes et d'eau connecté pour chats. Il peut nourrir les matous en l'absence de leurs maîtres, avec un réservoir pouvant contenir jusqu'à 30 jours de nourriture. L'objet, truffé de capteurs, permet de fournir des statistiques précises sur les habitudes alimentaires de l'animal pour, si besoin, les corriger.

 

Une année de R&D a été nécessaire pour la mise au point de cette boîte à nourriture, qui ressemble à une litière (mais n'en est pas une). "Il a fallu ce temps pour peaufiner notre design industriel et préciser notre positionnement marché. Nous nous sommes entourés de vétérinaires et de vendeurs en animalerie pour cette mise au point", indique la fondatrice Julie Leleu.

 

commercialisation en avril 2017

Catspad discute maintenant avec des partenaires industriels, notamment des Français, pour faire fabriquer le produit. Une première série d'une vingtaine de pièces va être fabriquée d'ici à décembre 2016. Elle servira aux tests en conditions réelles et à la promotion du produit, notamment au CES de Las Vegas, en janvier. La jeune pousse attend beaucoup de ce rendez-vous, où elle exposera pour la première fois, car le marché américain est l'une de ses principales cibles.


Les premiers "vrais" clients seront livrés dès avril 2017. La start-up en a déjà séduit 150 sur la plate-forme Indiegogo, et lancera une campagne sur Kickstarter en janvier. Elle tente de boucler une première levée de fonds de 300 000 euros pour financer la phase d'industrialisation et de commercialisation. La marge est faible sur le produit pourtant vendu 299 euros (199 euros en pré-commande), alors Catspad devra en vendre beaucoup pour réussir. Grâce au programme French IoT de La Poste et à son partenaire Boulanger, la start-up va mener des tests sur des lieux de vente pour savoir comment référencer le produit et avec quel message en direction des clients.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale