Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Qui est Rubrik, la nouvelle licorne de la Silicon Valley ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Seulement trois ans après sa création, Rubik vient de dépasser le seuil du milliard de dollars de valorisation. Cette plateforme de sauvegarde et de gestion de données des entreprisesrejoint ainsi le club des licornes de la Silicon Valley.

Qui est Rubrik, la nouvelle licorne de la Silicon Valley ?
Rubrik vient de réaliser une levée de fonds de 180 millions de dollars. © Rubrik (capture écran)

Le nuage du data management accueille une licorne : Rubrik. La jeune pousse basée à Palo Alto vient de réaliser une levée de fonds de 180 millions de dollars. C’est le fonds de capital risque IVP - avec des entreprises telles que Snap et Slack au portefeuille - qui a piloté cette série D, sans oublier la participation de Greylock Partners et Lightspeed Venture Partners. Ce dernier a d’ailleurs investi dans Datos IO, un concurrent de Rubrik.

 

Avec son logiciel, Rubrik permet aux entreprises de sauvegarder, récupérer et sécuriser leur data. Ce marché baptisé "back-up-as-a-service" (sauvegarde à la demande) est extrêmement porteur face au déluge de données que reçoivent les sociétés. La preuve : après un an et demi de commercialisation de son service sur abonnement, la nouvelle licorne revendique un carnet de commandes avoisinant les 100 millions de dollars et plusieurs clients issus du Fortune 500, le classement des plus grandes entreprises mondiales. Présente dans dix pays, dont la France (5 salariés), Rubrik emploie 330 personnes au total. D’après son CEO, Bipul Sinha, la start-up prévoit de recruter entre 70 et 90 employés chaque trimestre.

 

Un talentueux trio fondateur

 

Pour expliquer la croissance fulgurante de Rubrik, il faut regarder du côté de son trio de tête. Deux anciens ingénieurs de Google : Arvind Jain et Soham Mazumdar. Ce dernier a travaillé sur l'architecture du moteur de recherche de Google et a vendu la start-up Tagtile (spécialisée dans la gestion des cartes de fidélité) à Facebook. Et Bipul Sinha, investisseur et ancien membre du board de Nutanix , l’éditeur à succès de logiciels de gestion d'infrastructure cloud.

 

"Nous avons une opportunité sans précédent de doubler notre rythme d’innovation et d’accélérer notre déploiement ainsi que notre présence internationale dans le monde entier. En tant que leader du marché et pionnier de la gestion des données dans le cloud, Rubrik investira agressivement dans le succès de nos clients en accompagnant l’accélération de leur migration vers le cloud", explique, dans un communiqué, Bipul Sinha. Comme le veulent les solutions de type "back-up-as-a-service", la sauvegarde se fait via un cloud privé, public ou hybride géré par un prestataire externe, à l'image de Rubrik. Selon le CEO, "les entreprises veulent adopter une plateforme native de gestion de données pour gérer, récupérer et sécuriser leurs données, en accélérant leur taux d’adoption des clouds hybrides et un modèle multi-cloud."

 

"Réveiller un marché en sommeil"

 

Pour Asheem Chandna, partner chez Greylock Partners, "Rubrik est en train de redéfinir la gestion des données d’entreprise à la demande". Face à des mastodontes du data management tels que Druva, CommVault et EMC (racheté par Dell fin 2015), Rubrik entend se distinguer par sa simplicité et sa rapidité d’utilisation, avec un déploiement en moins d’une heure, indique la start-up sur son site.

 

De plus, depuis fin avril, l’envoi des données se fait virtuellement : auparavant, les clients devaient brancher un boitier pour assurer la sauvegarde redondante de leurs datasa. Et son logiciel fonctionne directement en natif sur Azure et AWS, les plateformes de cloud computing de Microsoft et d’Amazon. Interviewé par TechCrunch, Bipul Sinha semble très confiant : "Nous avons réveillé un marché en sommeil".

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale