Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Qui est Viar360, la start-up qui a créé une plate-forme vidéo immersive et interactive ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up slovène Viar360 s'est lancée pour répondre à l'engouement généré par la réalité virtuelle. Elle a mis au point une plate-forme cloud pour créer, héberger et diffuser des contenus à la fois immersifs et interactifs. Elle s'adresse en particulier aux domaines du journalisme, de l'éducation et de la formation professionnelle. Portrait.

Qui est Viar360, la start-up qui a créé une plate-forme vidéo immersive et interactive ?
Qui est Viar360, la start-up qui a créé une plate-forme vidéo immersive et interactive ?

Comme chaque nouvelle technologie, la réalité virtuelle est riche en opportunités à saisir pour les start-up. C'est ce qui a conduit Dejan Gajsek à créer Viar360, une plate-forme d'hébergement de contenus pour la réalité virtuelle. L'entreprise a été fondée en Slovénie en mars 2015, à l'origine pour développer des outils VR pour les architectes. Face à un manque d'enthousiasme envers ce projet, elle a pivoté vers la vidéo. La plate-forme a été lancée en version bêta en novembre 2016 et est véritablement sortie en mars 2017.

 

Viar360 emploie aujourd'hui 13 personnes réparties entre Seattle (USA) et Celje (Slovénie). En mai, la jeune pousse a été élue "start-up de l'année" en Slovénie lors de la conférence Podim.

 

Une plate-forme de Vidéo immersive et interactive

Pour se différencier face aux géants de l'hébergement vidéo comme YouTube, Viar360 mise sur des contenus enrichis. Des vidéos et photos à 360° forment la matière de base de l'expérience, mais elles peuvent être éditées pour être plus interactives et véritablement "raconter une histoire". Tout se fait via un logiciel d'édition conçu en interne par la start-up, un lecteur maison étant également utilisé pour les contenus. De la même manière, la start-up fournit tout un tas d'outils d'analyse pour évaluer l'intérêt des spectacteurs, les zones qui attirent le regard, etc.

 

Des partenariats dans le journalisme

Le premier marché visé par Viar360 a été celui de la presse. Quoi de mieux qu'une vidéo immersive pour faire vivre un évènement ? "Nous avons 14 écoles de journalisme dans notre programme aux Etats-Unis, déclare Dejan Gajsek, dont l'Université du Missoury, Penn State, San Jose, Kentucky, la Caroline du Nord..." Son premier client fut Delo, un grand quotidien slovène qui s'en est servi pour une campagne marketing pendant trois semaines. Ces temps-ci, Viar360 cherche à nouer des partenariats avec des médias européens, notamment en Autriche, en Croatie, en Suisse... et en France. Avis aux intéressés.

Vendre des Cardboards pour financer son développement

 

Pour générer des revenus en attendant de développer sa "véritable" offre, la start-up vend des Cardboards, ces accessoires en carton dans lesquels on glisse un smartphone. "Nous en vendons des dizaines de milliers", révèle Dejan Gajsek. Un business que la start-up "finira probablement par abandonner", reconnaît son dirigeant, mais qui reste bien pratique durant cette phase préliminaire et qui ne leur demande pas beaucoup d'énergie. Cela étant dit, Viar360 cherche désormais des investisseurs.

 

Education et formation virtuelle, des marchés d'avenir

Le journalisme n'est pas le seul marché de Viar360. La plate-forme est par exemple utilisée par certains agents immobiliers pour mettre en avant leurs biens. Mais pour Dejan Gajsek, ce sont l'éducation et la formation en entreprise qui représentent le futur de Viar360. "Avec nos outils d'analyse, le client peut s'assurer que ses élèves sont vraiment concentrés et suivent le cours... Et puis, avec la réalité virtuelle, ils ne peuvent pas regarder leur smartphone." Viar360 travaille déjà avec Samsung pour former certaines de ses équipes retail de cette manière.

 

Simplifier au maximum la création des expériences

"L'idée est de simplifier la création, c'est ce qui séduit nos clients, reprend le dirigeant. Nos outils fonctionnent par simple glisser-déplacer. Mais notre vraie fonctionnalité différenciante, c'est les hotspots. Ils permettent de créer une sorte de 'livre donc vous êtes le héros'. Vous créez une histoire contenant plusieurs scénarios, plusieurs fins possibles en fonction des choix de l'utilisateur." Le contenu peut être filmé avec n'importe quelle caméra tant qu'il est à 360°, mais la stéréoscopie n'est pas gérée pour le moment. Son ajout est prévu "lorsqu'il y aura suffisamment de caméras de ce type sur le marché".

 

La création et la gestion des contenus se fait via une interface web. Le visionnage peut s'effectuer dans un navigateur web ou via une application dédiée. "Nous avons juste une application Gear VR pour le moment, mais nous travaillons sur une version Daydream." Viar360 s'intéresse aussi à la réalité augmentée avec HoloLens. "Nous avons fait des tests l'année dernière, révèle Dejan Gajsek. Nous restons très attentifs à ce marché." La structure de prix est assez simple : s'enregistrer sur la plate-forme et créer du contenu est gratuit, mais Viar360 demande 19 dollars pour chaque expérience publiée (avec 100 Go de streaming gratuit, puis 8 cents par gigaoctet supplémentaire).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale