Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Qui est Xavier Lainé, le nouveau délégué général à la tête de French Tech Bordeaux ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Xavier Lainé vient d'être nommé délégué général de l'association Bordeaux French Tech, tout juste créée par les entrepreneurs pour piloter de façon plus opérationnelle la filière. Son ambition est de faire émerger les champions nationaux et internationaux, dont Bordeaux manque tant aujourd’hui

Qui est Xavier Lainé, le nouveau délégué général à la tête de French Tech Bordeaux ?
Qui est Xavier Lainé, le nouveau délégué général à la tête de French Tech Bordeaux ?

Le nouveau délégué de French Tech Bordeaux est un entrepreneur local, qui a fait ses preuves. Diplômé de Kedge Business School, Xavier Lainé a cofondé en 2007 la société Primobox à Martillac (Gironde). Elle est aujourd’hui l'un des acteurs majeurs sur le marché de la dématérialisation des documents pour les ressources humaines. Il s’est également fait remarquer en participant au projet national IDNum lancé par l'ancien Secrétariat d'Etat à l'économie numérique avec pour objectif de créer un label encadrant le déploiement de l'identité numérique en France.

 

"Faire émerger des champions nationaux et internationaux"

Xavier Lainé est recruté en CDI et sera à plein temps dédié à sa mission de fédérer la French Tech bordelaise. Il est rattaché à l’association French Tech Bordeaux, fondée récemment par les entrepreneurs, qui souhaitaient reprendre la "main" sur le dispositif, après l’échec du précédent délégué, Thomas Baudin, recruté par Bordeaux métropole. Ce sera le "bras armé" du comité French Tech Bordeaux.

 

500000 euros de budget

Xavier Lainé s’est fixé comme objectif de faire émerger à Bordeaux des champions au niveau national et international dans le commerce connecté, l'e-santé, les transports intelligents et les jeux vidéo. Pour l’accompagner dans cette mission, un coordinateur va être prochainement embauché. Pour l’heure, l’association disposera d’un budget annuel de 350 000 euros, essentiellement financé par les collectivités locales (Métropole, Région, CCI de Bordeaux). "Ce qui nous place dans le trio de tête en France", souligne-t-il. A moyen terme, ce budget pourrait se développer et atteindre 500 000 euros.

 

Pour mémoire, Bordeaux a obtenu le label French Tech en 2014.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale