Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Réalité virtuelle : le casque HTC Vive coûtera 200 dollars de plus que l'Oculus Rift, mais avec ses deux contrôleurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Le taiwanais HTC a profité du Mobile World Congress 2016 pour annoncer les derniers détails encore inconnus sur son casque de réalité virtuelle, le Vive.

Réalité virtuelle : le casque HTC Vive coûtera 200 dollars de plus que l'Oculus Rift, mais avec ses deux contrôleurs
Réalité virtuelle : le casque HTC Vive coûtera 200 dollars de plus que l'Oculus Rift, mais avec ses deux contrôleurs © HTC

Après Oculus, c'est au tour d'HTC de dévoiler les derniers détails sur son casque de réalité virtuelle, le Vive. A commencer par son prix : 799 dollars, soit 200 de plus que l'Oculus Rift (hors taxe à destination des acheteurs internationaux). Mais à la différence du Rift, dont les contrôleurs dédiés Oculus Touch seront commercialisés séparement au second semestre 2016, le prix du HTC Vive inclut ses deux contrôleurs sans fil et ses balises Lighthouse, qui permettent de gérer le déplacement de l'utilisateur dans une pièce. Le Rift offre aussi un contrôleur avec son casque, mais il se contente de celui, plus classique, de la Xbox One.

 

Comme précédemment annoncé, les précommandes du HTC Vive démarreront le 29 février à 13 heures (heure de Paris). Les premiers exemplaires seront livrés à partir du 1er avril. La version finale du HTC Vive est globalement similaire au HTC Vive Pre qui a été présenté au CES et expédié aux développeurs en début d'année, à l'exception de son strap cranien, plus ergonomique.

 

Accéder à son smartphone sans enlever le casque

 

Autre nouveauté : la fonctionnalité Vive Phone Services, qui permet de lier son smartphone au Vive par Bluetooth pour passer ou répondre aux appels ainsi qu'envoyer ou recevoir des SMS. L'idée étant d'avoir à sortir de l'environnement virtuel le moins possible lorsqu'on y est plongé. Le Vive sera par ailleurs livré avec deux jeux : Job Simulator: The 2050 Archives et Fantastic Contraption. Enfin, HTC a aussi pris soin de préciser qu'il travaillait avec des développeurs pour créer des applications professionnelles à destination de secteurs comme la distribution, l'éducation, la CAO, la santé ou l'automobile.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale