Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Réalité virtuelle : Sony et son PlayStation VR, en retard mais beaucoup moins cher que ses concurrents

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Alors que les premiers Oculus Rift seront expédiés d'ici quelques semaines, Sony révèle enfin la date de sortie et le prix de son casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR. S'il est en retard sur ses concurrents, le constructeur japonais a pour lui le prix le plus abordable, ainsi que son expérience de l'industrie du jeu vidéo.

 

Lors d'un évènement en marge de la Game Developers Conference, Sony a dévoilé le prix et la date de sortie du PlayStation VR, son casque de réalité virtuelle à destination des possesseurs de PlayStation 4. Le PSVR sera lancé mondialement en octobre 2016, et coûtera 399 euros en France (399 dollars aux Etats-Unis). Un lancement plus tard qu'originellement prévu, et plus de six mois après les deux autres acteurs majeurs du marché : Oculus et HTC.

 

Beaucoup moins cher que la concurrence

Sony a cependant pour lui plusieurs avantages. D'abord la base installée de 30 millions de PlayStation 4 dans le monde. Ensuite le prix de son casque, qui coûte 200 dollars de moins que l'Oculus Rift et 400 dollars de moins que le HTC Vive. Une différence déjà importante, mais qui, à cause de l'étrange tarification appliquée par Oculus et HTC à l'Europe, devient respectivement de 300 et 500 euros en France.

 

 

A noter néanmoins que Sony n'inclut pas avec le PSVR les contrôleurs PS Move (37,50 euros x 2) et la PlayStation Camera (50 euros) nécessaires à son fonctionnement, qui sont déjà sur le marché depuis plusieurs années. Mais même en les prenant en compte et en y rajoutant le prix d'une PlayStation 4 (350 euros), le total de 875 euros reste moins cher que le seul HTC Vive (899 euros), sans le coûteux ordinateur nécessaire pour s'en servir (1500 - 2000 euros).

 

230 développeurs, 50 jeux au lancement

Sony, qui travaille sur la réalité virtuelle depuis 2010, profite aussi du soutien que lui apporte sa place de choix dans l'industrie vidéoludique. Le japonais a annoncé que plus de 230 développeurs travaillent actuellement à la création de contenu pour le PSVR, et que 50 jeux seraient disponibles à son lancement, dont de nombreuses exclusivités. On peut notamment citer Rigs, Golem, Rez Infinite, Eagle Flight (tiré d'Assassin's Creed), Psychonauts VR, Headmaster, Harmonix Music VR, Until Dawn: Rush of Blood, Playroom VR, PlayStation VR Worlds, Eve Valkyrie, Robinson, Wayward Sky... La grosse annonce étant une version exclusive de Star Wars : Battlefront, conçue en partenariat avec EA et Lucasfilm.

 

Comme ses rivaux, le PlayStation VR sera de plus doté d'un mode cinématique qui permettra au joueur de profiter de sa librairie de jeux PS4 classiques sur un écran géant placé dans un environnement virtuel. Ce mode aura trois niveaux de taille d'écran. Le lecteur multimédia de la PS4 sera également mis à jour pour gérer les photos et vidéos à 360°. Il affichera de plus les jeux à la fois sur le casque et sur la télévision, permettant des expériences sociales de type trois joueurs classiques se battant contre celui qui porte le PSVR.

 

La PlayStation 4 suffira-t-elle ?

Reste à savoir si le PSVR et la PS4 pourront tenir la distance face au Rift et au Vive en matière de puissance de calcul, la réalité virtuelle étant particulièrement demandeuse dans ce domaine. Le PSVR est fourni avec une unité de calcul externe, mais elle gère uniquement le son 3D et la duplication de l'affichage TV/casque, sans apporter de puissance supplémentaire. On peut imaginer qu'à terme, le PSVR pourrait être compatible avec la PS5 (comme les PS Move l'ont été avec la PS4), mais il est beaucoup trop tôt pour le dire.

 

Autrement, les spécifications techniques finales du PSVR sont similaires à celles qui avaient déjà été annoncées. Il comporte un écran OLED de 5,7 pouces d'une résolution de 1920x1080 pixels avec un champ visuel d'environ 100°, une latence de moins de 18 millisecondes et deux modes de rafraîchissement : 90 Hz et 120 Hz.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale