Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Réseaux thématiques French Tech : La Côte d'Azur capitalise sur ses labels nationaux et dépose 6 dossiers

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'Etat a déjà reconnu par des labellisations plusieurs projets du territoire, à l'exemple de "Flexgrid" sur les réseaux électriques intelligents, de l'opération d'intérêt national "EcoVallée" et son "Ecocité" dans les "smart cities", de France Silver Eco, centre national de référence dans la silver économie, ou encore "Idex" pour l'Université Côte d'Azur. La French Tech Côte d'Azur (FTCA) se considère légitime sur ces réseaux thématiques... et d'autres.

Réseaux thématiques French Tech : La Côte d'Azur capitalise sur ses labels nationaux et dépose 6 dossiers
Réseaux thématiques French Tech : La Côte d'Azur capitalise sur ses labels nationaux et dépose 6 dossiers © French tech Côte d'Azur

Labellisée en juin 2015, la French Tech Côte d'Azur vient d'opérer un premier bilan. Elle annonce 144 millions d'euros de fonds levés en 2015 par vingt-six de ses start-up et TPE/PME, plusieurs innovations de ses membres récompensées en France et à l'international, des programmes d'accélération initiés aux Etats-Unis et en Chine, une première promotion de cinq jeunes pousses couvées par l'Accélérateur d'Allianz à Nice...

 

une masse critique d'entreprises

Cette dynamique l'a donc incitée à candidater auprès de l'Etat sur six réseaux thématiques : e-santé/silver économie, e-énergie pour les réseaux électriques intelligents (smart grids), e-tourisme, e-éducation, sport tech et cybersécurité. Une évidence pour Jean-François Chapperon, le directeur délégué. "Nous disposons d'une masse critique d'entreprises sur chacun de ces domaines et d'une expertise à faire valoir pour animer de tels écosystèmes. Le conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur a annoncé sa volonté de bâtir une "Smart Région", en s'appuyant sur ses deux métropoles, Aix-Marseille et Nice, et ses pôles urbains, Toulon et Avignon. Il est normal d'enregistrer des positionnements simultanés sur des thématiques, mais l'objectif est d'exploiter les complémentarités et de coordonner voix et initiatives. Il reste encore à évangéliser pour que chacun comprenne bien l'intérêt qu'il peut tirer de s'associer aux écosystèmes French Tech pour le développement de ses activités".  

 

La Côte d'Azur ne manque pas d'atouts. Son université est lauréate du programme d'investissement Idex, avec son projet UCA Jedi, soutenu par 200 entreprises. Ses incubateurs (Paca-Est, Telecom Paris Tech, Skema), ses pépinières, ses trois accélérateurs (Business Accelerator 06, Allianz, Vinci), ses groupes engagés dans des démarches d'Open Innovation (Amadeus, Orange et IBM), sans oublier les pôles de compétitivité et des collectivités publiques motrices, offrent un socle aux réseaux thématiques proposés. "Personne ne cherchera à occuper la place ou le rôle d'un autre. Travailler ensemble démultipliera les possibilités des start-up d'élaborer des projets et de se positionner à l'international", insiste Jean-François Chapperon.

 

Six réseaux aux forces disparates

Confié au pôle de compétitivité Capenergies, le Réseau FTCA Smart Grids avance pour références l'existence de sept démonstrateurs majeurs de réseaux électriques intelligents (Nice Grid, Reflexe...) et des investissements de plusieurs dizaines de millions d'euros, liés aux grands projets déjà labellisés par l'Etat, de "Smart Campus Nice Sophia Antipolis" ou "Flexgrid" dans lequel la Côte d'Azur représente près de la moitié des projets à conduire dans le périmètre régional. EDF, Engie, Schneider Electric, GRDF, ERDF et Grid Solutions soutiennent ce réseau dans lequel une cinquantaine de start-up sont déjà recensées.

 

La thématique "cybersécurité" est portée par les pôles Solutions Communicantes Sécurisées, Safe Cluster et le Club de la Sécurité de l'Information Régional (Clusir Paca).Deux axes prioritaires ont été définis : sécuriser la personne et sécuriser le contrat. Plus de 100 entreprises interviendraient déjà sur ces sujets dans les Alpes-Maritimes (4G Technology, Neosensys, Qwant, Hexapay, Texplained, Insight Sip, Secludit...). Le "Smart Campus Nice Sophia Antipolis" en expérimentera des briques.

 

Le réseau FTCA "e-health & silver économie", porté par la métropole Nice Côte d'Azur qui souhaite construire "la Cité européenne de la santé" dédiée aux technologies de e-santé. Nice abrite déjà un centre national de référence, France Silver Eco, et un centre dédié aux usages (CIU Santé).

 

Le réseau "é-tourisme", porté par l'association Télécom Valley, s'appuie sur la première activité économique de la Côte d'Azur avec plus de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015, 75 000 emplois et 11 millions de touristes accueillis. Il accentuerait les "fertilisations croisées" chères à Sophia Antipolis entre tourisme et numérique à travers une démarche de "Living Lab". Un projet d'accélérateur dédié est à l'étude.

 

Le réseau FTCA Sport Tech ambitionne de "devenir un laboratoire grandeur nature du sport connecté". La Métropole de Nice Côte d'Azur porte un projet de cluster du sport connecté, Mougins un campus de référence dans le sport-santé et le sport de haut niveau (4 hectares, 7 600 m2 de plancher) impulsé par l'ancien athlète Stéphane Diagana. Une vingtaine de start-up ciblées sur ces technologies sont recensées. My Coach Football, Soccer Park, Prozone, Foot Center et Intellicore soutiennent ce réseau.

 

Enfin, le réseau FTCA "Educazur", lancé en mars avec une douzaine de structures industrielles et académiques (Qwant, INRIA, Skema, Atos, Université, Econocom, Euclyde, Gayatech...), serait le premier cluster de l'e-éducation. Il vise, entre autres, à créer une quinzaine de start-up dans le domaine d'ici à 2017 ainsi qu'un Institut de formation du numérique, un accélérateur et un lieu "totem" orienté "EdTechs". 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale