Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Réseaux thématiques French Tech : le Pays Basque veut surfer sur la vague "sportech"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Nouvelle étape de notre tour de France des candidatures aux réseaux thématiques French Tech. Hendaye et Saint-Jean de Luz portent une candidature autour des champions locaux de l'économie de la mer et du sport extrême.

Réseaux thématiques French Tech : le Pays Basque veut surfer sur la vague sportech
Le fort de Socoa accueillera un campus innovation. © Agglo sud Pays Basque

Le Pays basque rassemble quelques-uns des plus beaux spots de surf du monde. Pas étonnant qu'une puissante industrie se soit développée localement autour de ce sport, il y a plus de quarante ans. Des acteurs de dimension mondiale se sont installés sur la côte Atlantique: Quicksilver, à St Jean de Luz, Tribord (filiale "sports d'eau" de Decathlon) à Hendaye… Mais aussi Ripcurl, Billabong, Volcom… En tout 130 sociétés qui représentent 5 000 emplois directs et 2,5 milliards de chiffre d'affaires annuel.

 

Des acteurs plongés en pleine transformation digitale, qui explorent des sujets tels que la création de nouveaux matériaux, l'internet des objets, le marketing digital, le développement durable… Une cinquantaine de ces acteurs et deux universités (Bordeaux et Pays basque) se sont réunis en mars 2016 au sein de l'association transfrontalière "Ocean living lab". Celle-ci peut s'appuyer sur deux clusters glisse côté français et sur Surfcity Donostia San Sebastian côté Pays basque espagnol.

 

start-up et spin-off de grands groupes

Après deux décennies de croissance insolente, l'économie du surf a souffert de la crise de 2008. "Les gros acteurs ont dû se réorganiser : Quikisilver a par exemple regroupé à Saint-Jean de Luz son design mondial. Des ingénieurs talentueux de grandes entreprises ont créé leurs propres start-up et les géants ont développé des spin-off pour retrouver de l'agilité", raconte Manuel de Lara, président de l'Ocean living lab. D'où un vrai fourmillement d'initiatives, de projets de recherches et d'aventures entrepreneuriales, que l'écosystème aimerait voir saluer par la participation à un réseau thématique national "sport tech".

 

Une halle créative et un campus

Le Pays basque compte se doter de nouveaux lieux "pour créer l'hybridation nécessaire à l'innovation", résume Manuel de Lara. Un espace de fabrication numérique de 2500m², la Halle créative, doit voir le jour en juin 2017 sur l'ancien site logistique de Quicksilver à St Jean de Luz.

 

Le Fort de Socoa, à Saint-Jean de Luz, doit lui aussi être transformé pour accueillir d'ici 2019 un campus d'excellence sur les industries du surf. Enfin, la baie d'Hendaye va devenir un laboratoire vivant à grande échelle, grâce à des outils de monitoring pointus et de communication, pour permettre aux start-up de tester leurs concepts en conditions réelles. Un programme de 20 millions d'euros d'investissements pour permettre au Pays basque de garder son avance dans la filière nautisme, glisse et activités aquatiques.

 

un accélérateur de start-up

De quoi faire émerger de nouvelles pépites, qui suivront l'exemple de X-trem group, distributeur de caméras Go Pro, ou encore Wave garden, un concepteur de vague artificielle. Pour accompagner les nouveaux talents, l'agglomération sud Pays basque a mis en place l'accélérateur Blue Builder, dédié aux sports de glisse, à l'océan et au digital.  "Il a déjà reçu 80 candidatures et sa première promotion sera accueillie en septembre 2016", déclare le président de l'Ocean living lab. La qualité de vie et la beauté des paysages basques pèsent lourd quand il s'agit d'attirer les talents !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale