Actualité web & High tech sur Usine Digitale

RH, numérisez vous ! Former vos salariés à LinkedIn peut renforcer l'image de votre marque

mis à jour le 13 juillet 2015 à 10H04
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Série d'été En ce début d'été, L'Usine Digitale s'intéresse à la numérisation en cours des fonctions RH. Recrutement, formation, communication interne... sont bouleversés par les outils et les méthodes nés du numérique. Notre premier épisode invite les entreprises à former leurs collaborateurs à l'utilisation de LinkedIn. S'il reste un outil personnel pour les salariés, le réseau professionnel peut aussi devenir une caisse de résonnance importante pour les sociétés qui cherchent à renforcer leur image de marque, la confiance que leur accordent leurs clients, et in fine contribuer à booster leur business.

RH, numérisez vous ! Former vos salariés à LinkedIn peut renforcer l'image de votre marque
RH, numérisez vous ! Former vos salariés à LinkedIn peut renforcer l'image de votre marque © Flickr CC - Nan Palmero

Si avoir un profil LinkedIn n'est pas encore la norme, l'empire du réseau social professionnel ne cesse de s'accroitre (364 millions d'utilisateurs au Monde, 10 millions en France). "En 2014, la Société Générale par exemple employait en France 60 000 collaborateurs environ. En avril 2015, un tiers avaient un profil sur LinkedIn", souligne Pascal Faucon, PDG de CFP Talent, société qui aide les entreprises à utiliser les réseaux sociaux professionnels pour recruter et trouver de nouveaux clients. Sur les 13 membres que compte le comité exécutif de la banque, 10 ont ouvert un compte.

 

Mais "les salariés de la société communiquent avant tout sur eux-même", souligne le spécialiste des réseaux sociaux professionnels. Ils perçoivent LinkedIn comme un espace où ils pourront un jour trouver du travail. "Il n'y a pas de stratégie collective d'entreprise", si ce n'est une page profil générale. Pourtant, la banque et ses collaborateurs auraient des intérêts communs à utiliser LinkedIn pour mettre en valeur leur activité.

 

Une démarche gagnant-gagnant pour l'entreprise et le salarié

 

Les salariés peuvent faire valoir leur professionnalisme sur le réseau social. Un conseiller financier pourra par exemple y publier des contenus pour accompagner au mieux ses clients dans leurs choix de placements, et montrer ainsi ses compétences. "Il peut mettre en valeur son profil pour un éventuel futur recrutement", pointe Pascal Faucon. L'entreprise renforce quant à elle par ce biais son image de marque et la confiance que lui accordent ses clients.

 

La force de frappe de LinkedIn est non négligeable : chaque collaborateur a de nombreux contacts directs (en 2013, 21,7% des utilisateurs du site en ont entre 500 et 999, 18,7% entre 301 et 499 et 15,9% entre 101 et 200, selon des chiffres diffusés par le réseau social. Des contacts qui peuvent eux même partager les contenus postés par un salarié à leur propre réseau, etc...

 

Contrôler sa communication


Les entreprises ont donc tout intérêt à former leurs employés à l'utilisation du réseau social, pour qu'ils ne commettent pas d'erreurs : LinkedIn est un réseau personnel mais la communication diffusée est professionnelle. Pour le spécialiste, "cette communication sans auto-contrôle peut constituer un risque. […] Les sociétés doivent apprendre à leurs collaborateurs à ne pas diffuser d’informations confidentielles."

 

Et ces formations doivent être mise en place à tous les niveaux de l'échelle hiérarchique. Bien utiliser LinkedIn est aussi important pour le top management, le patron de l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, l'a très bien compris. Il publie un article par mois sur la plate-forme pour partager sa vision et ses valeurs avec ses équipes, les partenaires du groupe, les politiques... Il a fait de LinkedIn une véritable caisse de résonnance de ses idées diffusées à ses... 540 000 contacts !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale