Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Rio de Janeiro, auscultée pour prévenir les risques

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Rio de Janeiro, auscultée pour prévenir les risques
Rio de Janeiro, auscultée pour prévenir les risques

Pour préparer et accueillir le Mondial de football en 2014 et les jeux Olympiques en 2016, Rio de Janeiro travaille sur la sûreté et la sécurité. Pour anticiper, par exemple, les glissements de terrain réguliers et meurtriers dans les favelas, le maire s’est tourné vers IBM et son Deep thunder, un système couplant algorithmique et calcul intensif. "Nous avons mobilisé du personnel d’IBM research pour développer des modèles de simulation, raconte Philippe Sajhau, le vice-président chargé des smarter cities chez IBM France. Et nous avons travaillé avec la collectivité, les services météo et des associations." Résultat : un modèle de Rio maillé en carrés de 1 km de côté. En corrélant différentes sources d’informations à cette échelle, la ville anticipe les risques naturels avec 48 heures d’avance et s’organise plus efficacement. Une bonne raison pour étendre le dispositif à la sécurité, en connectant ses 450 caméras au système. Ainsi est né le Centro de operações Rio (COR), au sein duquel 30 services de la ville travaillent sur une plate-forme de données qui corrèle différents événements. IBM a livré la modélisation du territoire et la plate-forme de partage des données, et Cisco l’infrastructure de communication.

Ils participent : Cisco, ConnectThings, EMC, GDF Ineo, Gemalto, IBM

 

Le COR intègre aussi les données sur les transports publics. Celles notamment utilisées par le projet RioCard de billetterie mobile sans contact, testé avec Motorola mobility, quatre opérateurs brésiliens et Gemalto, qui a conçu la carte SIM NFC sécurisée. ConnecThings, une start-up parisienne, est aussi du voyage. Elle a collé 5 000 autocollants NFC et QRcode sur les arrêts de bus et propose aux usagers de savoir quel bus passe à quel endroit et à quel moment.

Comme l’imagine IBM, le centre de supervision devrait à moyen terme chapeauter aussi les réseaux d’énergie. Le géant du stockage EMC travaille déjà sur le sujet avec GDF Ineo. EMC, comme IBM et Cisco ont installé des centres de R&D et d’excellence sur les smart cities à Rio. De sa transition vers la smart city, la ville aura au moins gagné une nouvelle attractivité pour les géants de l’industrie.

Emmanuelle Delsol

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale