Actualité web & High tech sur Usine Digitale

RTE teste en Provence des capteurs de vent sur sa ligne 400 kV

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Quand la demande est forte, la température des câbles électriques augmente. Parce que la météo et les éléments naturels influent directement sur leur capacité de transport de l'électricité, RTE a posé treize capteurs de mesure des effets du mistral sur sa ligne 400 kV entre Gard et Bouches-du-Rhône.

RTE teste en Provence des capteurs de vent sur sa ligne 400 kV
RTE teste en Provence des capteurs de vent sur sa ligne 400 kV © J.-C. Barla

En Provence, le mistral souffle une centaine de jours par an à plus de 50 km/h. En ce mois de février 2017, ce vent du nord qui balaie la vallée du Rhône a déjà plusieurs fois glacé les températures. RTE veut savoir jusqu'où il peut rafraîchir ses câbles. L'opérateur a donc posé cette semaine sur sa ligne 400 kV d'alimentation électrique de Provence-Alpes-Côte d'Azur 13 capteurs entre Tavel (Gard) et Cabriès/Le Réaltor (Bouches-du-Rhône). Environ 90 km séparent ces deux points. L'opération délicate impliquait d'acheminer à plusieurs mètres de hauteur l'un de ses agents afin qu'il installe sur le câble, sans interrompre l'approvisionnement électrique, un boitier de six kilos gorgé d'électronique destiné à mesurer avec précision les effets du mistral (vibrations, flèche et vitesse) sur la température de la ligne. Le 16 février, cette "première nationale" pour RTE sur une ligne 400 kV a connu une nouvelle avancée sur le plateau de l'Arbois, entre Vitrolles et Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

 

Ajuster la capacité

"Jusqu'alors nous nous basions sur la seule température ambiante pour estimer le niveau d'échauffement des câbles électriques, indique le délégué Méditerranée de RTE, Jean-Philippe Bonnet. Grâce à ces capteurs, notre centre de pilotage de Marseille disposera en temps réel de données complémentaires pour ajuster la capacité de transport d'électricité en cas de pointe de consommation ou pour la dispatcher après une avarie sur le réseau. En refroidissant leur température, le mistral peut nous aider à gagner en moyenne 10% de capacité supplémentaire et jusqu'à 30%. C'est une marge de manœuvre non négligeable pour sécuriser l'approvisionnement de la région". Equipés chacun de deux antennes, ces capteurs doivent permettre de recueillir 1,5 million de données par an.

 

"Smart grids" illustrés

A travers cette expérimentation sur quatre à cinq ans, RTE espère accumuler suffisamment de connaissances pour concevoir des modèles d'optimisation du comportement de ses lignes par rapport aux conditions météorologiques, aux effets du vent, au type de câbles, à la production et à la consommation électrique. "L'objectif à terme est d'aboutir à des modèles prédictifs sans avoir à mesurer les vibrations sur la ligne", confie Jean-Philippe Bonnet qui y voit un exemple opérationnel du déploiement des réseaux électriques intelligents en PACA, avec le projet "Flexgrid" labellisé par l'Etat.


La société belge Ampacimon a imaginé et fabriqué ce dispositif. Elia, gestionnaire du réseau de transport d'électricité en Belgique, l'a expérimenté dès 2008 puis exploité sur ses lignes (70, 150, 220 et 380 kV) et des interconnexions internationales pour réduire en hiver les risques de pénurie d'électricité sur le pays. D'autres opérateurs de réseaux européens en ont également testé les potentialités. RTE en avait exploré l'intérêt sur l'intégration de centrales éoliennes en Picardie (lignes 63 et 220 kV) mais jamais sur une ligne 400 kV. Déterminée à les généraliser à l'international (Amérique du Sud, pays du Golfe...), Ampacimon travaille à la miniaturisation des boitiers pour les lignes de moyenne tension.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale