Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Saagie lève 4,2 millions d’euros pour démocratiser le big data... mais pas uniquement

mis à jour le 17 novembre 2016 à 23H44
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds La start-up rouennaise Saagie, spécialiste du big data, vient de boucler une levée de fonds d’un montant de 4,2 millions d’euros. Voici à quoi cela devrait lui servir.

Saagie lève 4,2 millions d’euros pour démocratiser le big data... mais pas uniquement
Saagie lève 4,2 millions d’euros pour démocratiser le big data... mais pas uniquement © Saagie

La startup rouennaise Saagie, créée en 2013 sous le nom de Creative Data, vient de boucler une levée de fonds d’un montant de 4,2 millions d’euros. Le tour de table réunit CapHorn Invest, investisseur leader, BNP Paribas Développement, le fonds Construction Venture de Bouygues, la Matmut, le nouvel accélérateur privé normand NFactory créé par Jean-Louis Louvel, président fondateur de PGS Group. Enfin, Jérôme Trédan, ex directeur des ventes du marketing PME de Microsoft France, entre au capital de Saagie et au comité de direction de Saagie en qualité de responsable des ventes et du marketing.

 

"L’objectif de cette levée de fonds est de nous permettre d’accélérer notre développement commercial en France et en Europe, tout en préparant une entrée sur le marché américain", indique Arnaud Muller, le PDG fondateur de Saagie, qui signifie "héron" en japonais. L’entreprise spécialiste de l’analyse prédictive qui emploie 30 salariés après trois ans d’existence est en train de déployer à Paris une force de vente d’une dizaine d’ingénieurs commerciaux. Arnaud Muller est confiant dans le succès commercial de la plateforme de collecte et d’interprétation de données qu’il a lancée en septembre 2015. Il estime en effet que Saagie "comptera 60 collaborateurs avant la fin 2017".


La plateforme permet aux entreprises de tous secteurs d’exploiter les données à leur disposition.

 

Maintenance prédictive

C’est une plateforme complète "as a service", une sorte de "ligne d’assemblage" conçue pour intégrer les dernières évolutions technologiques. "Nous voulons démocratiser l’accès au big data", répète Arnaud Muller, expliquant que "les data représentent un levier de performance, de croissance et d’innovation" pour les entreprises de tous secteurs, de la bancassurance à l’industrie.

 

Ambassadeur de la Normandy French Tech, Saagie a d’ores et déjà séduit Vente-privee.com, mais aussi Ferrero France (au siège de Rouen), la Matmut (à Rouen également), les directions normandes de la Caisse d’Epargne et du Crédit Agricole et des laboratoires pharmaceutiques nationaux.  "Mieux exploiter le gisement de données à notre disposition va nous permettre de mieux connaître nos clients et nos risques", indique la Matmut dans un communiqué.


En parallèle de son développement commercial, Saagie entend renforcer sa R&D, créer de nouvelles fonctionnalités pour sa plateforme big data, des applications de customisation intelligente et de maintenance prédictive (pour mesurer par exemple l’état de santé d’une machine). Adepte de la convivialité, Arnaud Muller annonce des petits déjeuners à Paris sur le thème de la maintenance prédictive et de l’atelier connecté.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale