Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Samsung et Apple restent les deux industriels les plus voraces en semi-conducteurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Champions des mobiles, Samsung et Apple sont aussi les deux plus gros consommateurs de semi-conducteurs. En 2015, ils en ont englouti chacun pour près de 30 milliards de dollars, trois fois plus que Lenovo ou Dell, selon Gartner.

Samsung et Apple restent les deux industriels les plus voraces en semi-conducteurs
Samsung et Apple restent les deux industriels les plus voraces en semi-conducteurs © TSMC
Samsung et Apple sont les deux grands champions des smartphones et tablettes dans le monde. Conséquence: ils sont aussi, de loin, les deux plus gros consommateurs de semi-conducteurs. Selon Gartner, ils en ont englouti pour 59 milliards de dollars en 2015, soit 17,7% de la production mondiale. Ils en ont consommé chacun pour près de 30 milliards de dollars, près de trois fois plus que Lenovo (13,3 milliards de dollars) ou Dell (10,6 milliards de dollars).
 
 
Apple en hausse, Samsung en baisse
Mais si Apple affiche une voracité croissante avec un bond de 7,1% de sa consommation à 29,1 milliards de dollars, Samsung freine son appétit avec une baisse de 3,6% à 29,9 milliards de dollars. Des résultats en phase avec l’évolution des courbes de ventes des deux géants des mobiles. Si la firme à la pomme a écoulé 17,7% de plus d’iPhone en 2015, selon TrendForce, le géant coréen a, pour la première fois de son histoire, encaissé une baisse de 1,8% de ses livraisons de Smartphones.
 
Sony seul japonais au TOP 10
La scission de HP entre deux entités, d’un coté HP Inc et de l’autre Hewelett Packard Entreprise, fait sortir Toshiba du Top 10 mondial des consommateurs de semi-conducteurs. Une dégradation qui va s'amplifier puisque le groupe nippon en proie à des difficultés sans précédent prépare sa sortie de la télévision, du médical, de l'électroménager et peut-être même des PC.
 
Sony est le seul industriel japonais à y figurer encore, à la septième place avec une consommation en baisse de 9% à 6,9 milliards de dollars en 2015. Le chinois Huawei est le seul avec Apple du Top 10 à croître. Et quelle croissance ! Le chinois a effectué un bond de 16,2% à 7 milliards de dollars, le reflet de son ascension spectaculaire sur la troisième marche du podium des Smartphones.
 
Des clients très convoités mais risqués
La voracité de ces gros industriels en fait des clients très convoités par les fournisseurs de semi-conducteurs. Au même temps, se reposer trop sur eux, comme le font certains fournisseurs tels que Qualcomm, MediaTek, Dialog, InvenSense ou Sensortec, pourrait s’avérer dangereux, avertit Gartner. STMicroelectronics en a fait les frais, victime de l’effondrement de son plus grand client Nokia dans les mobiles.
PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale