Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Semiconducteurs : Le nouveau Broadcom supprime 1900 emplois dans le monde

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le géant américain des semiconducteurs, né de la fusion d’Avago Technologies avec l’ancien Broadcom, lance un plan d’économie de 650 millions de dollars. A la clé, la suppression de 1900 postes dans le monde.

Semiconducteurs : Le nouveau Broadcom supprime 1900 emplois dans le monde
Semiconducteurs : Le nouveau Broadcom supprime 1900 emplois dans le monde © Broadcom

Après le regroupement, la restructuration. Selon Reuters, le nouveau Broadcom lance un plan d’économie de 650 millions de dollars d’ici fin 2018. A la clé, la suppression de 1900 emplois dans le monde, soit près de 10% de ses effectifs.

 

La plus grande fusion dans les semiconducteurs

Le nouveau Broadcom est né de la fusion de deux fournisseurs fabless de semiconducteurs : Avago Technologies et l’ancien Broadcom. Cette transaction à 37 milliards de dollars constitue la plus grande opération de consolidation dans le secteur. Finalisée le 1er février 2016, elle créé un groupe de 20 600 personnes et près de 13 milliards de dollars de chiffre d’affaires, ce qui en fait le 6e fournisseur mondial de puces électroniques derrière Intel, Samsung, SK Hynix, Qualcomm et Micron Technology.

 

295 millions de dollars d'activités à vendre

Ce projet de restructuration vise à rationaliser les moyens hérités des deux entreprises et éviter ainsi les doublons dans les services fonctionnels comme la finance, les ressources humaines, le marketing ou l’informatique. Mais ce n’est que le début. Le groupe a en effet passé en revue l’ensemble de ses activités et identifié celles jugées non stratégiques à vendre. Ces activités à céder représentent un chiffre d’affaires de 295 millions de dollars en 2015.

 

750 millions de dollars de synergies

Broadcom reste confiant dans les bienfaits de la fusion. Son PDG Hock Tan table sur des synergies de 750 millions de dollars dès le prochain exercice à clôturer le 30 septembre 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale