Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Smartphone : la folle croissance du chinois LeEco menace Huawei, TCL, Samsung…

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Avec un bond de ses ventes de plus 500% en 2016 selon Strategy Analytics, le chinois LeEco s’impose comme la marque de smartphones à la croissance la plus rapide. Son irruption fulgurante menace des constructeurs établis comme Huawei, TCL ou Samsung

Smartphone : la folle croissance du chinois LeEco menace Huawei, TCL, Samsung…
Le 2, l'un des smartphones vedettes de LeEco. © LeEcho

Après Xiaomi puis Huawei, la nouvelle star chinoise des smartphones s’appelle aujourd'hui LeEco. Selon Strategy Analytics, cette marque, qui a fait irruption sur le marché en 2015 seulement, devrait booster ses livraisons de 541% à 25 millions d’unités en 2016, ce qui en ferait le constructeur de smartphones à la croissance la plus rapide au monde.

 

Le Netflix chinois

Le cabinet d’études de marché attribue ce succès fou à la compétitivité du nouveau dragon des mobiles en prix, à l’amélioration de ses canaux de distribution et au renforcement de son écosystème autour de la vente de contenu. LeEco est une marque appartenant à la société Leshi Internet Information & Technology. Fondée en 2004, elle est connue comme le Netflix chinois en fournissant des services de vidéo et musique sur Internet. C’est aujourd’hui un groupe d’électronique diversifié également présent dans la télévision connectée, les casques de réalité augmentée, les vélos électriques ou encore la voiture autonome. Le smartphone n’est qu’une pièce de cet écosystème.

 

 

Rachat de l'américain Vizio en 2016

En 2015, LeEco a écoulé seulement 3,9 millions de smartphones, exclusivement en Chine, ce qui représente moins de 0,3% du marché mondial. 2016 s’annonce comme l’année de son internationalisation qui devrait le porter à la 11e place mondiale avec 1,7% du marché. Mais c’est surtout sur les Etats-Unis et l’Inde qu’il mise pour poursuivre sa folle croissance. Cette année, il s’est fait remarquer en rachetant la marque américaine de télévision à écran LCD Vizio. Une opération à 2 milliards de dollars qui le propulse à la troisième place mondiale, selon TrendForce, derrière les coréens Samsung et LG, mais devant ses compatriotes Hisense, TCL ou Skyworth.

 

LeEco réussira-t-il à reproduire aux Etats-Unis son immense succès en Chine dans les smartphones ? Cela reste à voir, selon Strategy Analytics. Mais d’ores et déjà, il s’impose comme une sérieuse menace pour des constructeurs chinois de mobiles comme Huawei ou TCL, ainsi que pour le numéro un mondial, le coréen Samsung.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale