Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Snap enregistre une perte record au premier trimestre, et peine à recruter de nouveaux utilisateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Snap, maison-mère de l'application de messagerie Snapchat, a publié des résultats décevants pour le premier trimestre. Il enregistre de lourdes pertes liées à son entrée en bourse et voit surtout son nombre d'utilisateurs augmenter mollement. Même Twitter, nettement moins valorisé que lui, a fait mieux sur les deux tableaux !

Snap enregistre une perte record au premier trimestre, et peine à recruter de nouveaux utilisateurs
Snap enregistre une perte record au premier trimestre, et peine à recruter de nouveaux utilisateurs © AdamPrzezdziek - Flickr CC

Une "slap" pour Snap. La maison-mère de l'application de messagerie éphémère a pris une claque en bourse après l'annonce de ses résultats trimestriels. Il faut dire que la société récemment cotée (et surcotée, diront certains) a enregistré 2,2 milliards de dollars de pertes entre janvier et mars 2017. C'est une conséquence indirecte de son entrée en bourse, les salariés ayant reçu 2 milliards de dollars d'actions de la société. Snap a réalisé un chiffre d'affaires d'un peu moins de 150 millions d'euros au premier trimestre. A comparer aux 458 millions de dollars de revenus de Twitter sur la même période (pourtant honni des analystes),  et aux 8 milliards de dollars de Facebook.

 

Une audience jeune mais à la croissance molle

Ce n'est pas la performance actuelle de Snap qui explique sa valorisation très élevée au moment de son entrée en bourse (plus de 24 milliards de dollars) mais les promesses liées à la composition de son audience. Snapchat rassemble en effet un public jeune (les fameux millenials) très prisé des publicitaires. Le souci, c'est que sur le critère de l'audience aussi, Snapchat patauge. Le réseau social n'a recruté que 8 millions d'utilisateurs actifs quotidiens de janvier à mars, contre 15 sur la même période un an plus tôt. Cela fait suite à un mauvais dernier trimestre 2016 (+5 millions d'utilisateurs seulement) que Snap expliquait par une anomalie technique.


Snap rassemble désormais 166 millions d'utilisateurs quotidiens… soit moins que la fonctionnalité similaire déployée par Instagram, les Stories, utilisées par 200 millions de membres par jour. C'est cependant plus que Twitter, qui refuse désormais de communiquer son nombre d'utilisateurs quotidiens actifs et privilégié le nombre d'utilisateurs mensuels actifs.

 

Evan Spiegel pas inquiet

La stratégie de copie de Snapchat par Facebook semble donc porter ses fruits. Cela n'inquiète pas outre mesure le fondateur de Snapchat Evan Spiegel. Interrogé sur la copie systématique par Facebook de toutes les fonctionnalités de Snapchat, il a eu cette réponse lapidaire : "Yahoo! a un moteur de recherche mais ça n'en fait pas un Google pour autant". Il faudra plus qu'une punchline pour rassurer les marchés et stopper le pillage de Snapchat par Facebook.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale