Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Snapchat, l'appli qui valait trois milliards

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up Snapchat a repoussé une offre de rachat de 3 milliards de dollars de Facebook. C'est la deuxième fois que le réseau social tente de mettre la main sur l'application de messagerie mobile, sans succès.

Snapchat, l'appli qui valait trois milliards
Snapchat, l'appli qui valait trois milliards © Snapchat

Evan Speigel, co-fondateur de Snapchat, ne rejoindra pas le club des milliardaires du web. En tout cas pas tout de suite. Pour la deuxième fois en quelques semaines, l'homme a repoussé les assauts de Facebook, qui souhaite ardemment jeter son grappin sur l'application de messagerie pour smartphones, très populaire chez les adolescents et jeunes adultes. Snapchat aurait ainsi rejeté une nouvelle offre d'achat de 3 milliards de dollars en cash, selon le Wall Street Journal. Speigel et son associé Bobby Murphy considèrent que la valorisation de leur bébé peut encore grimper. La start-up est courtisée par de très nombreux investisseurs, parmi lesquels l'entreprise chinoise Tencent.

combien coûte le "cool" ?

Snapchat, créée il y a deux ans, ne possède pourtant pas de business model viable à ce stade. L'outil, qui permet d'envoyer des messages s'autodétruisant au bout de dix secondes, a séduit 350 millions d'utilisateurs mais ne génère pas (encore) de revenus. Facebook, en panne de "cool", y voit une façon de reconquérir de jeunes utilisateurs, très prisés des publicitaires.

david contre goliath

Pour l'heure, Snapchat continue de proclamer son indépendance, inspirant d'autres petits poucets qui ont dit "non" aux géants du web. Mais pour combien de temps encore ?

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale