Actualité web & High tech sur Usine Digitale

SQLI doit réaliser sa mue numérique... pour mieux miser sur l’expérience client connectée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Avec son plan stratégique "Moove up 2020", l’entreprise de services numériques SQLI accentue sa transformation pour aider les marques à digitaliser l’expérience client. Avec l’ambition de grossir de 50% d’ici 2020 tout en améliorant la rentabilité. Au programme : le renforcement des compétences dans le digital et l’expansion internationale.

SQLI doit réaliser sa mue numérique... pour mieux miser sur l’expérience client connectée
Didier Fauque, CEO de SQLI

C’est le deuxième acte de la transformation de SQLI. Après "Ambition 2016", l’entreprise française de services numériques, qui emploie 2000 personnes dans le monde, dont 1300 en France, lance son nouveau plan stratégique "Moove up 2020". Mission : accélérer le virage vers le digital autour de l’expérience client.

 

Amplifier le virage vers le digital

Depuis le lancement du plan "Ambition 2016 ", il y a 3 ans, SQLI se transforme en positionnant ses trois pôles d’activité – le conseil, le développement informatique et le marketing digital – sur l’expérience connectée. "Nous voulons réduire les activités traditionnelle de mise à disposition de consultants et de développement informatique pur pour accompagner davantage les grandes marques à moderniser leurs relations avec les clients avec le design marketing mais aussi des technologies digitales comme l’e-commerce, le mobile, l’Internet des objets ou le big data, confie Didier Fauque, le CEO. C’est quelque chose que nous faisons déjà pour SEB, Rowenta, Nespresso, L’Oréal ou Airbus Hélicoptère. Nous voulons amplifier maintenant le mouvement."

 

Cette activité digitale représente déjà 40% du chiffre d’affaires de 179 millions d’euros en 2015. L’objectif est de passer à 70% en 2020. Avec ce positionnement stratégique, l’entreprise espère poursuivre sa croissance à deux chiffres et surtout monter en valeur ajoutée pour améliorer sa rentabilité de 7% d’EBITDA en 2015 à plus de 12% en 2020. A l’issue de son nouveau plan stratégique, elle se voit dépasser les 3000 personnes, ce qui représente un bond de 50% de l’effectif en 5 ans.

 

Les défis de changement de compétences et culture

Pour nourrir sa croissance, SQLI, qui est déjà en France, au Royaume-Uni, au Benelux et en Suisse, mise sur l’expansion à l’international avec l’ouverture de bureaux en Europe du Nord. "C’est important pour nous d’accompagner les marques dans la digitalisation de l’expérience client en dehors de la France", estime Didier Fauque. L’entreprise prévoit également de conforter ses ressources offshore en ouvrant un centre en Inde, en plus des deux centres existant déjà au Maroc et en Afrique du Sud.

 

Mais le vrai défi pour SQLI réside dans la transformation de la culture et des compétences en interne. Depuis le début de l’année, SQLI a embauché plus de 250 personnes pour renforcer son expertise dans le marketing digital, la mobilité ou la data. Et à la fin de l’année, le nombre de nouvelles embauches devrait atteindre 600. "Dans les métiers de la data, nous disposons déjà d’une centaine de spécialistes, détaille le directeur général. Nous allons continuer à renforcer nos équipes sur les technologies Hadoop, big data et data marketing pour aider les marques à améliorer leurs sites d’e-commerce et le taux de conversion."

 

Le patron veut également impulser un changement culturel en inculquant à ses collaborateurs de nouvelles valeurs d’entreprise comme l’esprit de créativité, l’engagement envers le client ou le réflexe d’avant-garde. C’est peut-être cela le plus dur à faire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale