Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Sybot : plus léger, donc plus sûr

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Sybot : plus léger, donc plus sûr
Sybot : plus léger, donc plus sûr

La performance d’un robot collaboratif, ou cobot, tient à sa capacité à détecter rapidement tout contact avec son environnement. Yvan Measson, chercheur au CEA List, a donc eu l’idée de proposer le robot à l’inertie la plus réduite possible. Pour cela, il a remplacé les traditionnels motoréducteurs à engrenages par des vis à billes et une commande par câble. Plus besoin de capteurs d’efforts sur chaque articulation du bras, il suffit de mesurer le courant envoyé dans le robot depuis l’armoire électrique. La spin-off, Sybot, est en cours d’incubation chez Incuballiance.

Son point fort : Un robot collaboratif sans capteurs d’effort

En chiffres : Start-up en cours de création, démarrage prévu fin 2015.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale