Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Tencent aussi se met à la réalité virtuelle

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Tencent, le titan chinois du numérique, se met à la réalité virtuelle. Il développe une plateforme autour de ses applications WeChat et QQ et travaille sur un casque de réalité virtuelle avec Qualcomm. L'enjeu pour l'entreprise est la domination du marché chinois, très enthousiaste vis-à-vis de la technologie.

Tencent aussi se met à la réalité virtuelle
Tencent aussi se met à la réalité virtuelle

La réalité virtuelle est l'un des grands champs de bataille annoncés pour les grandes entreprises du numérique, et pas qu'aux Etats-Unis. Le géant chinois Tencent est en train de mettre en place une plateforme logicielle VR articulée autour de ses services fétiches, WeChat et QQ. L'entreprise invite d'ores et déjà les développeurs d'application à la rejoindre.

 

Tencent travaille en parallèle à la conception d'un casque de réalité virtuelle tout-en-un avec l'aide de Qualcomm. Il devrait sortir au deuxième semestre. Tencent avait de plus annoncé un casque VR pour accompagner l'annonce de sa micro-console de salon MiniStation, mais sans fournir plus de détails. Un positionnement plutôt logique quand on sait que l'entreprise, qui a récemment racheté le studio finlandais Supercell (éditeur de Clash of Clans), est aujourd'hui un poids lourd du jeu vidéo. Elle a d'ailleurs aussi investit dans des acteurs liés à la VR, comme l'application sociale de référence AltspaceVR.

 

Devenir l'acteur de référence de la Vr en Chine

Tencent a un beau coup à jouer sur le marché naissant de la VR, même s'il se lance un peu tard par rapport à ses concurrents. Les services de Facebook sont interdits en Chine et Oculus n'y est donc pas présent. Même chose pour ceux de Google avec Daydream et de Valve avec Steam. Le seul acteur d'envergure présent sur le marché chinois pour l'instant est le taïwanais HTC, qui a mis en place sa propre plateforme de vente de jeux (Viveport) ainsi qu'un programme pour développer des "salles d'arcade" VR. Reste à voir si Tencent proposera une offre suffisamment qualitative et abordable pour séduire le public chinois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale