Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Uber et Axa signent un partenariat pour la prévoyance des chauffeurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Selon un accord dont les détails ne sont pas connus, les chauffeurs Uber bénéficieront d'une protection prévoyance. Pour cela, le groupe d'origine californienne a signé un accord avec Axa pour la France. Il entretrera en application à l'automne 2017.

Uber et Axa signent un partenariat pour la prévoyance des chauffeurs
Uber et Axa signent un partenariat pour la prévoyance des chauffeurs © Flickr - Mark Warner https://www.flickr.com/photos/senatormarkwarner/

C’est ce qu’on appelle l’art du teasing. Uber et Axa ont annconcé via un communiqué de presse succinct avoir signé un partenariat. L’objet de ce dernier est la fourniture d’un contrat de prévoyance pour les chauffeurs utilisant la plateforme numérique et qui sont considérés comme des travailleurs indépendants.


Le contrat sera gratuit pour les chauffeurs "utilisant la technologie Uber en France", indique le communiqué où tous les mots ont été pesés. Le périmètre du partenariat concerne le seul territoire français. Ce sera donc Uber qui paiera pour ce contrat.

 

Un accord de principe

Difficile de savoir si cela aura un impact sur le prix de la course ou sur la part reversée aux conducteurs, les détails pratiques ne seront connus qu’à l’automne 2017, au moment où cette protection sera mise en œuvre. Du côté de chez l’assureur, on explique que les principes et les grandes lignes de l’accord ont été acceptés de part et d’autre et que l’heure est à la négociation des détails de la convention. L’accord porte sur "la prise en charge en cas d’accident des coûts des soins, l’indemnisation en cas d’incapacité, et de l’indemnisation des ayants droit en cas de décès".

 

Le directeur des opérations d’Uber pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Pierre-Dimitre Gore-Coty estime que "ce partenariat ajoute un filet de sécurité pour ces travailleurs indépendants qui recherchent la flexibilité. Nous continuerons de les écouter pour toujours améliorer leur expérience utilisateur" selon les termes du communiqué de presse.

 

L'esquisse d'un nouveau statut entre salariat et indépendance ? 

La question de la protection des droits des travailleurs utilisant les plateformes numériques fait l’objet de nombreuses controverses depuis le développement de ces dernières. En annonçant ce partenariat, Uber France semble aller dans le sens d’une amélioration de la protection sociale des chauffeurs utilisateurs de son application.

 

Les garanties prévoyance existent pour les salariés et font partie des cotisations obligatoires payées par les entreprises. Les travailleurs indépendants peuvent aussi souscrire individuellement de tels accords en payant une cotisation. L’originalité de cet accord est que c’est Uber qui va souscrire un contrat...

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale