Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Un hologramme pour épauler les commerces de proximité pendant les chantiers du Grand Paris

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'agence ByVolta a conçu un hologramme, baptisé Ed'Gare, dans le cadre du programme d'innovation lancé par la Société du Grand Paris. Déployé près de la gare Villejuif Louis-Aragon, le dispositif vise à réduire les nuisances et l'impact des chantiers sur les commerces et services de proximité. 

Un hologramme pour épauler les commerces de proximité pendant les chantiers du Grand Paris
Un hologramme pour épauler les commerces de proximité pendant les chantiers du Grand Paris © By Volta

Depuis quelques semaines, un drôle de container s'est installé près de la gare Villejuif Louis-Aragon (Val-de-Marne). Conçu par l'agence de design sensoriel ByVolta, celui-ci héberge Ed'Gare, un hologramme qui renseigne les passants sur l'accès aux commerces de proximité pendant les travaux visant à accueillir la future ligne 15 du métro dans le cadre du Grand Paris. "Avant, lors d'un chantier vous aviez un simple panneau qui indiquait que les commerces restaient ouverts pendant les travaux. Maintenant, vous avez Ed'Gare, un hologramme conversationnel de taille 1", explique Olivier Bergeron, CEO de ByVolta.

 

Grâce à la technologie Kinect, Ed'Gare est capable de détecter la présence des passants et de les interpeller. Ensuite, l'hologramme permet aux personnes de trouver facilement les commerces selon leurs besoins et plusieurs parcours thématiques. Pour l'heure, les échanges avec Ed'Gare s'effectuent par l'intermédiaire de grands écrans tactiles synchronisés et selon des séquences préenregistrées. L'agence entend développer et ajouter de nouveaux algorithmes pour proposer une expérience plus riche. La deuxième version permettra aussi aux commerçants de faire remonter en temps réel leurs promotions sur la borne."L'objectif est de créer du lien social avec les commerçants", précise le CEO de l'agence.

 

3000 utilisateurs et près de 10 000 interactions

Sur les 50 premiers jours d'installation, By Volat a comptabilisé 3000 utilisateurs qui ont réalisé près de 10 000 interactions avec l'hologramme "et le temps de consultation grimpe à 8 minutes", se félicite Olivier Bergeron. Au total, 150 commerçants ont souhaité être répertoriés dans la base de données du dispositif. Satisfaite de ces premiers résultats, la mairie de Villejuif a demandé à ce que le projet soit prolongé jusqu'en juin 2017. L'agence ByVolta cherche, elle, à séduire d'autres municipalités. "Nous attendons de convaincre trois mairies supplémentaires pour réaliser des économies d'échelle et déployer Ed'Gare ailleurs", indique Olivier Bergeron, qui entend profiter du Hacking de l'hôtel de ville pour dénicher de nouveaux clients.

 

Ed'Gare fait partie des trois projets retenus dans le cadre du programme d'innovation lancé par la Société du Grand Paris en mars 2016. Les deux autres projets sélectionnés sont Cursus Nova, qui propose un service de livraison de repas aux acteurs des chantiers en faisant appel aux commerçants situés à proximité des travaux, et Proxi-Me, une plate-forme e-commerce pour dynamiser l'activité des commerces de quartier. Les deux initiatives sont respectivement expérimentées à Champigny et Clamart. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale