Usine Digitale

Un pouce imprimé en 3D pour les ouvriers de BMW à Munich

Par - Mis à jour le 10 juillet 2014, à 17h52 -

A lire sur le même sujet

BMW expérimente l'utilisation de l'impression 3D afin de fabriquer des prothèses ergonomiques pour ses ouvriers, dans son usine de Munich.

On connaissait l'utilisation de l'impression 3D par l'industrie pour fabriquer des prototypes et, de plus en plus, des pièces de série. BMW explore une autre voie et utilise la technique de fabrication additive pour créer des "prothèses" sur mesure pour ses ouvriers  les plus exposés aux risques de maladies professionnelles, en particulier aux troubles musculo-squelettiques.

Une expérimentation est en cours dans l'usine de Munich, en partenariat avec l'université technologique de la ville. Elle concerne des salariés effectuant des gestes répétitifs : insérer des joints en caoutchouc dans les trous de la carrosserie. Le mouvement met les pouces des ouvriers à rude épreuve, avec des risques d'élongation, vu la forte pression exercée.

Les travailleurs ont donc été équipés d'une coque en polyuréthane pour protéger leur pouce. Une sorte de seconde peau qui sécurise leurs mouvements. Il a fallu scanner le pouce de chaque "cobaye" pour modéliser une prothèse parfaitement adaptée à sa morphologie. Les pièces ont ensuite été réalisées à partir d'imprimantes 3D. Le test semble suffisamment concluant pour que BMW envisage de l'étendre aux postes de production d'autres usines.

Le constructeur allemand utilise la fabrication additive depuis 1989. 100 000 pièces sont produites avec cette technique chaque année dans son centre d'innovation de Munich.

Partagez l’info :

Publicité

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!