Actualité web & High tech sur Usine Digitale

"Une icone du web ? R2D2 !", le portrait chinois de Julien Hobeika (Julie Desk)

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’Usine Digitale dresse régulièrement le portrait chinois d’une personnalité du numérique. Aujourd’hui, découvrez celui de Julien Hobeika, co-fondateur de Julie Desk, une start-up qui a créé une assistante virtuelle pour la prise de rendez-vous.

Une icone du web ? R2D2 !, le portrait chinois de Julien Hobeika (Julie Desk)
"Une icone du web ? R2D2 !", le portrait chinois de Julien Hobeika (Julie Desk) © Julie Desk

Si vous étiez une connexion, vous seriez… ?

Sans fil

 

Si vous étiez un site web, vous seriez… ?

Amazon ! On pense à une boutique et on découvre une fusée.

 

Si vous étiez une appli, vous seriez… ?

Google Maps, je pense que c’est le 3ème outil que j’utilise le plus après mes emails et Julie Desk. Je "pin" d’ailleurs tous mes restaurants ou autres lieux favoris dessus.

Julien Hobeika, 27 ans, a cofondé en 2015 Julie Desk, dont il est le CEO, avec Guillaume Michiels et Nicolas Marlier. Issus de l’Ecole Polytechnique où ils se sont rencontrés, les trois co-fondateurs ont commencé à entreprendre ensemble dès leurs études, tout en se liant d’amitié. Nourris d'une expérience commune dans la Silicon Valley, ils créent la société Wepopp en 2013 pour développer des technologies facilitant notre quotidien, d’abord avec une application permettant d’organiser des sorties entre amis, puis avec WeTime, application permettant d’organiser ses rendez-vous professionnels. En octobre 2014, Wepopp s’inspire du boom de l’assistance déportée aux US et développe Julie Desk sous la forme d’un nouveau service et non plus une application : une véritable assistante à intelligence artificielle. Passionné de voyages, Julien Hobeika est un véritable technophile et s'implique beaucoup dans le coaching de start-up plus jeunes issues du Camping (incubateur Numa) ou d'HEC entrepreneurs.

 

Si vous étiez un système d’exploitation, vous seriez… ?

Mac ! Trop simple à utiliser.

 

Si vous étiez une start-up, vous seriez… ?

Julie Desk ! La conversation naturelle homme to machine est la nouvelle étape.

 

Si vous étiez un réseau social, vous seriez… ?

Un ascenseur, c’est un lieu de rencontre que nous n’avons pas su appréhender.

 

Si vous étiez une requête Google, vous seriez… ?

Où finit l’humain, où commence le digital ?

 

Si vous étiez un #hashtag Twitter, vous seriez… ?

#Future Of Work

 

Si vous étiez un "fan" sur Facebook, vous seriez… ?

Paul Graham > "Do things that don't scale"

 

Si vous étiez un "device", vous seriez… ?

Un bilboquet, c’est un outil fabuleux, totalement addictif qui a inspiré les meilleurs jeux. Nous on l’utilise même pendant nos entretiens d’embauche.

 

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez… ?

Le NLP (Natural Language Processing)

 

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez… ?

La France ! Parce qu’on fera les Intelligences Artificielles de demain.

 

Si vous étiez une icône du web, vous seriez… ?

R2D2

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale