Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Vidéo] A Phoenix, Waymo recrute des familles pour tester sa voiture autonome

mis à jour le 01 mai 2017 à 11H59
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Des habitants de Phoenix, aux Etats-Unis, peuvent postuler pour accéder à la flotte de monospaces autonomes de Waymo, la division d'Alphabet (Google) en charge de la mobilité autonome. Des centaines d'"early drivers" vont être sélectionnés.

[Vidéo] A Phoenix, Waymo recrute des familles pour tester sa voiture autonome
[Vidéo] A Phoenix, Waymo recrute des familles pour tester sa voiture autonome © Waymo

Ted et Candace, Amy et Paul, Priscila et Victor… Ils sont un peu à la conduite autonome ce que la chienne Laïka a été à la conquête spatiale. Ce sont les premiers Américains non-ingénieurs de Google autorisés à utiliser les véhicules autonomes de Waymo.

 

Utilisation intensive et quotidienne

Depuis un mois, la filiale d'Alphabet autorise des utilisateurs lambda à emprunter gratuitement sa flotte de véhicules autonomes (des monospaces Chrysler Pacifica et Lexus RX450h) pour leurs déplacements de tous les jours. Ces "early drivers", comme les nomme Waymo, doivent en contrepartie partager leurs impressions avec les équipes de Waymo pour améliorer l'expérience de (non) conduite. Ils sont invités à utiliser le service non pas pour un ou deux trajets ponctuels mais bien pour une utilisation quotidienne et intensive. L'expérience se limite pour le moment à l'agglomération de Phoenix (Arizona).

 

Waymo va sélectionner des centaines de participants pour ce test d'envergure. Waymo ne dit pas si un conducteur restera au volant durant ces tests, pour reprendre le contrôle en cas de souci. Son teaser vidéo est volontairement très ambigu sur la question...

 

 

 

 

après la technologie, focus sur l'expérience utilisateur

Cette nouvelle étape démontre que Waymo accélère le développement de ses véhicules sans conducteur. Il annonce qu'il va multiplier par six le nombre de véhicules Chrysler Pacifica autonomes roulant sur les routes américaines dans les prochains mois, passant de 100 aujourd'hui, à 600.


Par ailleurs, l'expérimentation de Phoenix prouve qu'Alphabet ne se focalise plus uniquement sur les technologies de conduite autonome (logiciels embarqués, radars, navigation…) mais se préoccupe de l'expérience utilisateur et aux nouveaux services de mobilité. Plus que jamais, le géant américain est dans la course avec Uber et GM/Lyft pour proposer à moyen terme un service de transport automatisé à grande échelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale