Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Visa se place comme actionnaire majeur de Square, gros concurrent dans le paiement mobile

| mis à jour le 15 février 2016 à 09H42
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[ACTUALISATION] Pour contrôler partiellement un acteur qui a donné un coup de pied dans la fourmilière du secteur de la lecture de carte bancaire, Visa se place pour devenir l'un des principaux actionnaires de la fintech Square. Profitant de son entrée en Bourse en novembre, le groupe a placé une option sur des parts de la start-up qui lui permettraient d'en posséder 9,99%.

Visa se place comme actionnaire majeur de Square, gros concurrent dans le paiement mobile
Visa se place comme actionnaire majeur de Square, gros concurrent dans le paiement mobile

[Mise à jour 15-02-2016 9:42] : Après parution de cet article et de nombreux autres, Visa a expliqué au Wall Street Journal posséder 4,19 millions d'actions Square de classe B (actions ordinaires, simples titres de propriété de l'entreprise) convertibles en 3,52 millions d'actions de classe A (actions privilégiées, donnant plus de poids que les actions de classe B en assemblée générale, et donnant parfois droit à des dividendes garantis). Tant qu'elle n'a pas converti cette option, l'entreprise américaine ne possède donc pas réellement 9,99% de Square.

Visa ne veut pas louper une miette des innovations qui pourraient voir le jour chez Square, fintech spécialiste du paiement mobile. Le consortium de 21 000 entreprises spécialistes de la carte bancaire avait déjà réalisé un investissement stratégique dans la start-up californienne en 2011, sans jamais dévoiler le montant de l'enveloppe allouée.

 

Visa est désormais devenu l'un des principaux actionnaires de la société, comme le dévoile un document destiné au gendarme de la finance, la Securities and Exchange Commission. Le groupe détiendrait actuellement 9,99% de la jeune pousse. Il y a un an tout juste, il n'était pas considéré comme un actionnaire majoritaire. Visa a donc racheté de nombreuses actions de Square depuis que l'entreprise est entrée en Bourse le 19 novembre 2015.

 

Une marque de lecteur de carte concurrente

Le groupe dispose pourtant de sa propre marque de lecteur de carte bancaire, Visa payWave, mais elle est nettement moins connue que celle de Square. Devenir l'un des principaux actionnaires de la jeune pousse permet également à Visa de contrôler partiellement une société à forte croissance qui chamboule son secteur, en proposant à ses clients des appareils pour encaisser les paiements moins chers et plus faciles à utiliser que ceux de ses dinosaures de concurrents.

 

Cette annonce aide l'ex-licorne de San Francisco à remonter la pente, après avoir perdu 35% de sa valeur en Bourse depuis qu'elle est devenue publique en novembre. Dans les heures qui ont suivi le dépôt du document auprès du régulateur, ses actions bondissaient de 6,75%. Un mouvement à la hausse qui pourrait se confirmer : Square devrait annoncer début mars ses premiers bénéfices depuis sa création en 2009, selon les analystes financiers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale