Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Vote électronique : les données de plus de 1,8 million d'habitants de Chicago exposées sur Internet

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La protection des données est une préoccupation d'autant plus critique qu'elle touche à tous les pans de la société, y compris le vote. Un fabricant de machines à voter américain, Election Systems & Software, a ainsi reconnu avoir exposé les données de plus de 1,8 million de voteurs de l'état de l'Illinois.

Vote électronique : les données de plus de 1,8 million d'habitants de Chicago exposées sur Internet
Vote électronique : les données de plus de 1,8 million d'habitants de Chicago exposées sur Internet © Mike Mozart CC Flickr

Le fabricant de machines à voter Election Systems & Software (ES&S), l'un des principaux fournisseurs de ce type d'équipement aux Etats-Unis, a révélé le 17 août avoir exposé les données personnelles de plus de 1,8 million de résidents de Chicago, dans l'Illinois. Les informations incluent les noms, adresses, dates de naissance, numéro de sécurité sociale et partis politiques des personnes concernées. La fuite de données a été repérée par l'entreprise de cybersécurité UpGuard sur un serveur Amazon Web Services (AWS) mal sécurisé.

 

Election Systems & Software indique qu'il a sécurisé les informations après avoir été contacté par les forces de l'ordre. Il précise aussi que les informations de vote en elles-mêmes (en faveur de tel ou tel candidat) ne faisaient pas partie des données accessibles. L'intégrité du processus électoral n'était donc pas compromis. L'entreprise a lancé une enquête interne en parallèle de celle menée par les autorités afin de comprendre l'origine de la fuite et d'éviter qu'un tel scénario ne se reproduise à l'avenir.

 

méfiance sur le vote électronique

Cette affaire survient dans un contexte de vigilance accrue envers le vote électronique aux Etats-Unis. Si aucun piratage lors d'une élection n'a été détecté jusqu'ici, les experts s'accordent à dire que les équipes et services mis en œuvre sont vulnérables et doivent faire l'objet d'une régulation plus stricte. A noter par ailleurs qu'UpGuard avait déjà découvert en juin une base de données non sécurisée contenant les informations personnelles de près de 200 millions d'électeurs américains.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale