Actualité web & High tech sur Usine Digitale

61% des dirigeants de TPE ne lient pas révolution numérique et innovation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Chaque trimestre, l'Ifop et Fiducial publient un baromètre effectué auprès des dirigeants de TPE. Ce trimestre, ils les ont sondés sur leur perception de la transformation numérique. Pour certains le réveil risque d'être brutal.

61% des dirigeants de TPE ne lient pas révolution numérique et innovation
61% des dirigeants de TPE ne lient pas révolution numérique et innovation © Pascal Dombis

 L’Ifop a interrogé un échantillon représentatif de TPE sur les enjeux liés au numérique à l’occasion du baromètre trimestriel élaboré avec Fiducial.

 

Commençons par les bonnes nouvelles de ce baromètre. 63% des dirigeants interrogés estiment bien comprendre les enjeux de la transformation digitale. La proportion monte à 80% pour les dirigeants de moins de 30 ans, à 74 ans pour ceux d’entreprises de services ou à 78 % pour les firmes dont le chiffre d’affaires excède un million d’euros. Paradoxalement, ils ne sont plus que 54% à se sentir concernés personnellement dans leur entreprise. Autrement dit, il existe en France des dirigeants de TPE qui pensent avoir compris les enjeux du numérique mais imaginent y échapper. Espérons qu’ils soient proches de la retraite…

 

Tous âges confondus, ils sont 65% à répondre que cette transition compte autant de menaces que d’opportunités, quand ils sont 21% à être optimistes (plus d’opportunités que de menaces) et 13% pessimistes. Rien d’étonnant donc, si, pour eux, l’impact est de la transformation numérique sera globalement positif. Ils sont 75% à penser que c’est une très bonne chose pour l’économie mondiale, 72% pour l’économie française, 64% pour leur activité et pour l’emploi dans leur entreprise et 60% pour la pérennité de l’emploi en France.

 

Des enjeux, oui mais pas pour moi

Seulement la moitié des dirigeants (54%) pensent être concernés dans leur entreprise par les enjeux de la transformation numérique. Un quart des répondants a indiqué être "plutôt" concernés, de sorte qu’ils ne sont que 29% à se dire "tout à fait" concernés.  

 

Ce résultat est d’autant plus étonnant que 49% des dirigeants de TPE considèrent que la transformation numérique a augmenté la concurrence par les prix dans leur secteur. La même proportion déclare qu’elle a induit une hausse de l’innovation au sein du secteur et 42% qu’elle a apporté de nouveaux concurrents. Ils ne sont que 39% à considérer qu’elle a conduit à accroître l’innovation au sein de leur propre entreprise. Cela signifie que dans six TPE sur 10, le dirigeant n’a pas encore perçu l’impact du digital en termes d’innovation !

 

Pour s’adapter aux enjeux du numérique dans les trois ans qui viennent, 70% des dirigeants prévoient qu’ils devront investir dans les équipements et les outils de travail, 62% dans les produits et services et 60% dans les compétences des salariés. Ces derniers résultats sont un peu inquiétants. Pour une proportion importe de dirigeants le numérique est une affaire d’investissement matériel. Acheter un logiciel, revoir une ou deux procédures et la transition sera faite. Le réveil pourrait bien être difficile pour nombre d'entre eux. 

 

Lire l'intégralité du baromètre sur le site de Fiducial 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale