Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Amazon va-t-il tuer les acteurs traditionnels ? Les pros de la distribution divisés...

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans un sondage exclusif réalisé par LSA avec Oliver Wyman, les professionnels de la distribution témoignent des bouleversements en cours dans leur secteur. Pour certains, la mutation digitale dans les pays développés comme la France offre des perspectives de développement. Pour d'autres, les géants du numérique comme Amazon représentent clairement une menace. Les revendeurs traditionnels ne pourraient pas résister à la concurrence de ces nouveaux "hyper hypermarchés", comme les supermarchés ont étouffé en leur temps les petits commercants.

Amazon va-t-il tuer les acteurs traditionnels ? Les pros de la distribution divisés...
Amazon va-t-il tuer les acteurs traditionnels ? Les pros de la distribution divisés... © GabrielaP93 - Flickr - C.C

Comment les géants de la grande distribution percoivent-ils les grandes mutations digitales en cours ? C'est le thème développée dans un sondage exlusif réalisé par LSA avec le cabinet Oliver Wyman. Au total, 300 professionnels (points de vente mais aussi sièges de sociétés de distibution et centrales d'achat) ont accepté de répondre à cette enquête.

Une perspective de croissance à court et moyen terme

Concernant le niveau de développement numérique, le panel se répartit entre ceux qui ont déployé un seul outil (32% de l'ensemble), ceux qui ont une stratégie multi-canal de base (28,7%) et ceux déclarant avoir mis en place une politique "multi-canal avancé" (37%). Sans surprise, les services innovants proposés vont de la commande en ligne avec livraison (62%) au concept de "Drive" (29%) en passant par le "click & collect", l'achat en ligne puis la récupération sur le point de vente - du "Drive" sans voiture - (51,3%).

Les professionnels de la grande distribution sont une grande majorité (79%) à associer le numérique à une meilleure connaissance des clients, une augmentation des ventes et à une plus grande fidélisation. Des perspectives de développement qui permettraient de compenser en partie une baisse de la fréquentation des magasins constatée par 60,3% des personnes interrogées.

Retrouvez notre article sur le nouveau modèle économique imposé par les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon)

Mais les géants de la distribution ont-ils les moyens de relever les défis de la nouvelle économie numérique ? Le panel apparaît complètement divisé sur cette question : pour 53%, la politique que mène leur groupe est adaptée aux nouveaux enjeux, pour 46% elle ne l'est pas. Les principaux freins évoqués sont par ordre d'importance : le manque de budget consacré au développement informatique (487%), l'organisation en place (38,3%), le manque de visibilité sur le retour sur investissment (37,3%) ou encore le manque de formation des équipes (36,7%).

LE GRANDE DISTRIBUTION DANS LE RÔLE DES PETITS COMMERCANTS DE L'APRÈS-GUERRE

Au final et conformément aux résultats évoqués précedemment, si 42,7% imaginent un "bel avenir" pour leur secteur grâce à la digitalisation, 44,7% se voient en futurs survivants, condamnés à simplement "résister" avec des armes classiques de proximité avec le client (démonstration, animation et dégustation par exemple). 4,3% des professionnels ne se font pas d'illusion et anticipent la disparition pure et simple des magasins face à l'évolution du commerce en ligne.

Certains professionnels interrogés constatent ainsi un rôle croissant des géants du numérique en termes de parts de marché et de ponctions sur les chaînes de valeur. Pour eux, les géants du e-commerce comme Amazon - qui proposent de plus en plus de produits, y compris alimentaires - pouraient complétement les écraser en atteignant des tailles jamais vues et une dimension réellement mondiale, inédite dans le secteur de la distribution. "Cela va donner des hyper hypermarchés qui écrasent les autres vendeurs, comme les supermarchés ont étouffé en leur temps les petits commercants", estime ainsi l'enquête.

Julien Bonnet

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale