Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec Bayes Impact, Pôle Emploi va mettre le big data au service des chômeurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pôle Emploi a signé un partenariat avec l'organisation à but non lucratif Bayes Impact, créée par un Français installé en Silicon Valley. Son objectif : utiliser les algorithmes pour mieux orienter les demandeurs d'emploi.

Avec Bayes Impact, Pôle Emploi va mettre le big data au service des chômeurs
Jean Bassères, directeur général de Pole Emploi, et Paul Duan, fondateur de Bayes Impact. © Bayes Impact - capture Twitter

Si Français Hollande n'a pas parlé de numérique lors de la présentation de son plan d'urgence pour l'emploi, le 19 janvier, les administrations s'y mettent. Pôle Emploi, en pleine transformation digitale, a signé un accord le 21 janvier avec l'organisation à but non lucratif Bayes Impact, créée par le Français Paul Duan.

 

La structure (une ONG qui fonctionne comme une start-up, incubée par Y Combinator) va créer une plate-forme web, nourrie à la data science, qui permettra à chaque demandeur d'emploi de mieux s'orienter dans la jungle de services web, formations, structures d'accompagnement présentes sur internet. Y compris sur la nouvelle plate-forme "Emploi Store" du service public français de l'emploi, qui rassemble partenaires institutionnels et privés. Une version beta de cet assistant intelligent à la recherche d'emploi devrait être prête fin mai, pour un lancement avant la fin de l'année.

 

Mieux exploiter les données de pôle emploi

 

L'accord signé le 21 janvier, après quatre mois de discussions, permettra à Bayes Impact d'exploiter des jeux de données plus larges que ceux mis à disposition sur la plate-forme "développeurs" de l'Emploi store. Ce sont des données anonymisées que la start-up à but non lucratif devra exploiter en France, pour se conformer à sa réglementation… bien qu'elle soit basée dans la Silicon Valley. Elle va donc créer un bureau dans l'Hexagone.

 

Sur Twitter, le fondateur de l'ONG, qui multiplie les rencontres avec des décideurs français depuis des mois, se félicite d'un accord "historique".

 

 

Il explique que sa démarche est "citoyenne" et non "politique".

 

 

 

Le big data pour "faire le bien"

 

Sur son site, Bayes Impact explique que sa démarche est d'utiliser la technologie pour "faire le bien". "Nous sommes une équipe d'idéalistes pragmatiques convaincus que la data peut régler les plus gros problèmes du monde", explique l'organisation créée en 2014 par un français de 22 ans, Paul Duan. Sa démarche est soutenue par les fondations de géants du numérique, comme celles de Bill Gates, de Linkedin, de Tableau et Microsoft.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale