Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Doctolib lève 26 millions d’euros pour renforcer son équipe

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds L’éditeur de logiciel de réservation en ligne de rendez-vous médical veut recruter 150 personnes en 2017. Doctolib vient de lever 26 millions d’euros pour renforcer ses fonds propres et poursuivre son expansion.

Doctolib lève 26 millions d’euros pour renforcer son équipe
Ivan Schneider, Jessy Bernal et Stanislas Niox-Chateau, les trois fondateurs de Doctolib. © Doctolib

C’est la quatrième fois que Doctolib lève des fonds. La start-up dont le logiciel permet de faciliter la prise de rendez-vous avec son médecin a cette fois levé 26 millions d’euros, portant le total de ses levées de fonds à 50 millions d’euros.

 

La jeune société, créée en 2013 par Stanislas Niox-Château, Ivan Schneider et Jessy Bernal, a recruté des investisseurs de choix. Notamment le fonds américain Accel partners, qui a déjà investi dans de grandes entreprises du numérique comme Facebook, DropBox ou Spotify. Il est accompagné de Bpifrance qui contribue à cette nouvelle augmentation de capital au travers de son fonds Large Venture dédié aux gros tickets d’investissement dans des start-up matures. Des business angels connus, comme Pierre Kosciusko-Morizet (PriceMinister) ou Nicolas Brusson (Blablacar), ont également remis au pot.

 

Simplifier la prise de rendez-vous

 

Doctolib propose ses services aussi bien aux médecins et spécialistes qu’aux structures de santé (hôpitaux, cliniques, etc.). La start-up implante son logiciel dans le système informatique de son client, qui ouvre ainsi son agenda à ses patients. Le professionnel de santé paye un abonnement de 109 euros par mois, tandis que le service est gratuit pour le patient. Selon Doctolib, en automatisant la prise de rendez-vous les médecins réalisent un gain de temps de secrétariat de 30 % et réduisent le nombre de rendez-vous annulés à la dernière minute.

 

En trois ans, l’éditeur de logiciel a convaincu 17 000 médecins et 435 établissements de santé d'utiliser sa plate-forme. Il revendique par ailleurs 6 millions de visiteurs sur son site tous les mois. Le site de Doctolib permet, en plus de prendre un rendez-vous, de trouver un praticien via le moteur de recherche.


La nouvelle levée de fonds va permettre à la jeune pousse de poursuivre son expansion, notamment sur le marché allemand où elle a ouvert une antenne en mai 2016. Elle prévoit de recruter 150 personnes dans le courant de l’année, pour renforcer son équipe de 300 collaborateurs répartis dans 35 villes. Elle doit aller vite si elle veut imposer son modèle, car la concurrence n’est pas loin avec des sites comme mondocteur.fr ou rdvmédicaux.com. Doctolib prévoit d’être rentable dès 2020.

 

L’argument convaincant
Le site affirme avoir réussi à tripler son audience et sa clientèle de professionnels de la santé sur l’année 2016.

 

Doctolib en chiffres
Chiffre d’affaires : NC
Effectif : 300 personnes
Montant de l’investissement : 26 millions d’euros
Investisseurs : Bpifrance, Accel, Business angels
Secteur : logiciel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale